Médias : François Hollande promet de faire payer Google

Publié le 17/01/2013 à 10:40, mis à jour le 17/10/2013 à 10:11

Médias : François Hollande promet de faire payer Google

Publié le 17/01/2013 à 10:40, mis à jour le 17/10/2013 à 10:11

Par Dominique Froment

[Photo : Bloomberg]

En octobre dernier, le président français François Hollande avait pressé les dirigeants de Google de trouver un accord avec les éditeurs de la presse française, faute de quoi la France pourrait, comme l'envisage déjà l’Allemagne, adopter une loi sur le sujet.


Les associations d'éditeurs de presse souhaitent que le moteur de recherche américain leur verse de l'argent pour les informations de presse qu'il indexe, une demande refusée par Google qui menace de son côté de ne plus référencer les médias français.


Lundi dernier, le président Hollande a réitéré qu’en cas d'échec des négociations entre Google et les éditeurs de presse, la France adopterait une disposition législative ou fiscal ciblant les moteurs de recherche afin que ceux qui tirent profit de l'information participent à son financement.


«Il est normal que ceux qui tirent profit de l'information produite par votre travail participent à sa prise en charge, ce sera le sens de la participation des moteurs de recherche au financement de la presse», a déclaré le chef de l'État, qui présentait ses voeux aux journalistes.


Le gouvernement a accordé jusqu'à la fin janvier aux éditeurs de presse français et à Google pour trouver un accord sur le paiement de droits voisins du droit d'auteur.


Les éditeurs de presse exigent que Google paie des droits voisins du droit d'auteur pour les importants revenus publicitaires qu'il réalise en se contentant de référencer leurs titres. Jusqu'à présent, le moteur de recherche a toujours soutenu que le trafic généré par le référencement des articles suffit à compenser les éditeurs de presse.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Les jeunes entrepreneurs à l'honneur avec François Hollande et Philippe Couillard : à qui la chance ?

Édition du 25 Octobre 2014 | Géraldine Martin

Le 4 novembre, le président français François Hollande sera de passage à Montréal dans le cadre d'une visite ...

Europe: la croissance à son plus bas en 10 mois

03/10/2014

La France et l'Italie demeurent des zones de faiblesse, tandis que l'Irlande vit une reprise solide.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.