Jeux vidéo : Red Barrels mise sur l'horreur


Édition du 01 Novembre 2014

Fondé par trois anciens d'Ubisoft, le studio montréalais de jeux vidéo Red Barrels mise sur l'horreur pour se faire un nom, et la stratégie rapporte, confie l'un des cofondateurs de l'entreprise, Philippe Morin.
Selon le dirigeant, Outlast, premier jeu du studio, a été ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?