Jeux vidéo : Red Barrels mise sur l'horreur


Édition du 01 Novembre 2014

Fondé par trois anciens d'Ubisoft, le studio montréalais de jeux vidéo Red Barrels mise sur l'horreur pour se faire un nom, et la stratégie rapporte, confie l'un des cofondateurs de l'entreprise, Philippe Morin.
Selon le dirigeant, Outlast, premier jeu du studio, a été ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Investir: «C’est le temps de garder plus de liquidités»

20/11/2018 | Stéphane Rolland

Conserver des liquidités n’est plus une garantie d’appauvrissement à Wall Street, croit David Kostin, de Goldman Sachs.

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

20/11/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

20/11/2018 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.