Départ émotif de Pierre Karl Péladeau

Publié le 14/03/2013 à 11:34, mis à jour le 14/03/2013 à 11:46

Départ émotif de Pierre Karl Péladeau

Publié le 14/03/2013 à 11:34, mis à jour le 14/03/2013 à 11:46

Par François Pouliot

Pierre Karl Péladeau

C'est la voix étreinte que Pierre Karl Péladeau a annoncé ce matin aux analystes financiers sa décision de se retirer de ses fonctions de chef de direction de Québecor pour vaquer à des fonctions plus stratégiques.


Monsieur Péladeau a notamment remercié sa conjointe, Julie Snyder, pour tout le soutien qu'elle lui a témoigné au cours des dernières années et a indiqué qu'ils voulaient maintenant passer plus de temps avec leurs «trois merveilleux enfants».


«On ne peut pas être PDG à temps partiel», avait-il au préalable indiqué.


Pierre Karl Péladeau, qui occupera désormais le poste de vice-président de Québecor et président de Québecor Média et de TVA, dit vouloir davantage se consacrer au développement stratégique.


Il veut aussi consacrer plus de temps à des activités philanthropiques, particulièrement en ce qui touche la santé et l'éducation.


«Mon père a toujours dit: lorsque vous recevez autant de la vie, vous devez en redonner encore plus. Je crois profondément en cette philosophie.»


Robert Dépatie, actuel grand patron de Vidéotron, succèdera à monsieur Péladeau comme chef de la direction de Québécor. La présidence du conseil est confiée à Françoise Bertrand. Manon Brouillette, actuelle présidente du secteur consommateur, succède à monsieur Dépatie à la tête de Vidéotron.


À lire :


Pierre Karl Peladeau quitte la direction de Québecor


L'action de Québecor chute après les résultats et le départ de Pierre Karl Péladeau


 

Sur le même sujet

Conrad Black donne le bénéfice du doute à PKP

19/03/2014 | Julien Brault

Conrad Black ne croit pas que Pierre Karl Péladeau doive vendre ses actions de Québecor. « Je suis ...

À propos du huard et du PQ, les Canadiens anglais s'inquiètent pour rien

17/03/2014 | René Vézina

Le dollar canadien a reculé de 9 % face à son vis-à-vis américain depuis un an. Le mot ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Pourquoi le secteur de l’énergie peut continuer à se démarquer

Le secteur de l’énergie devrait profiter des cours du pétrole et du gaz et de la rotation vers les secteurs sous-évalués