Bell élimine 90 postes administratifs et de ventes en Ontario

Publié le 23/11/2012 à 06:50, mis à jour le 18/10/2013 à 13:48

Bell élimine 90 postes administratifs et de ventes en Ontario

Publié le 23/11/2012 à 06:50, mis à jour le 18/10/2013 à 13:48

Par La Presse Canadienne

Bell veut gagner en efficacité en transférant des postes dans des centres majeurs du Québec et de l'Ontario

Des représentants syndicaux ont indiqué que Bell Canada avait éliminé 90 postes administratifs et de ventes en Ontario à la suite de la fermeture ou du regroupement de certains bureaux.


Le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier a mentionné jeudi que 80 autres employés seront aussi affectés par la restructuration des bureaux et certains devront peut-être déménager afin de conserver leur emploi.


Le syndicat a noté que les changements affecteront principalement des travailleurs à Ottawa, Toronto et London.


Bell a expliqué que plusieurs centres d'appels offrant un service à la clientèle et aux entreprises seront concentrés dans des centres majeurs au Québec et en Ontario, ce qui permettra aux centres d'être plus efficaces.


Un porte-parole de Bell a indiqué que ces changements seront effectués au cours des deux prochains mois et les personnes impliquées auront l'occasion d'appliquer sur d'autres postes au sein de l'entreprise.

Sur le même sujet

La BCE laisse ses taux inchangés

05/03/2015 | AFP

La BCE a laissé son taux directeur inchangé tandis que son gouverneur doit donner plus de détails sur l'économie.

Régime de retraite: la Financière Sun Life signe une entente avec BCE

La Financière Sun Life aura le mandat de réduire les risques liés au régime de retraite de BCE.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Impôt : cinq erreurs coûteuses à éviter

BLOGUE. Voici cinq erreurs qui vous empêchent d’optimiser votre déclaration de revenus fédérale ou provinciale.

Malgré son âge, le marché haussier devrait se poursuivre

10:50 | Jean Gagnon

«On ne voit pas d’exubérance irrationnelle de la part des investisseurs, du moins pour l’instant», dit un expert.

À surveiller: SNC-Lavalin, Costco et Embraer

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Costco et Embraer? Voici quelques recommandations d’analystes.