Bell accélère son offensive pour ravir des clients aux câblodistributeurs

Publié le 08/02/2013 à 06:29, mis à jour le 16/10/2013 à 16:08

Bell accélère son offensive pour ravir des clients aux câblodistributeurs

Publié le 08/02/2013 à 06:29, mis à jour le 16/10/2013 à 16:08

Par La Presse Canadienne

Bell veut ravir des clients aux câblodistributeurs avec son service télé Fibe

Le géant des télécommunications BCE étendra son service Télé Fibe à plus de dix villes cette année, croyant être en mesure de soutirer des clients aux câblodistributeurs concurrents.


Des villes telles que Laval, Ottawa et Markham, en Ontario, obtiendront le service de télévision numérique et haute définition de Bell au cours de l'année, a affirmé jeudi le président et chef de la direction de Bell et BCE, George Cope.


«Nous nous attendons à augmenter notre part de marché au détriment de nos concurrents au sein du secteur de la télévision», a-t-il indiqué lors d'une conférence d'investisseurs.


M. Cope a tenu ces propos après que Bell eut annoncé que son dividende versé aux actionnaires augmenterait pour la deuxième fois depuis un an et que l'entreprise avait enregistré une hausse de son bénéfice net au quatrième trimestre.


Bell fait le pari que l'expansion de Télé Fibe aura pour effet d'augmenter le nombre des clients de son service d'accès à Internet. «Cent pour cent» des abonnés à Télé Fibe sont aussi abonnés au service Internet de l'entreprise, a indiqué M. Cope.


«C'est essentiel pour ce que nous devons faire afin d'accroître notre part du marché Internet», a-t-il expliqué.


85 % des clients proviennent d'autres distributeurs


Sur le même sujet

Bourse: Toronto avance à l'ouverture, Talisman et Bell Alliant grimpent

23/07/2014

Wall Street hésite mercredi matin, digérant un nouveau flot de résultats d'entreprises.

Diffusion des matchs du Canadien: «Bell aurait perdu des millions au Québec»

16/07/2014 | François Pouliot et Stéphane Rolland

Primeur. Le patron de Bell Media confie que la somme exigée pour les droits de diffusion des matchs n'avait pas de sens.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Amaya a le feu vert pour acheter Rational Group

L'entreprise montréalaise pourra s'emparer des marques PokerStars et Full Tilt Poker dans une transaction de 4,9 G $US.

Ottawa précise les règles de l'enchère du spectre prévue en mars

Ottawa a indiqué lundi quelles seraient les règles de son enchère du spectre qui réservera ...

La Banque du Canada corrige une erreur sur les billets de 10$

La Banque du Canada est en train de faire un rien d'une montagne. Jusqu'à tout récemment, la banque ...