Bell accélère son offensive pour ravir des clients aux câblodistributeurs

Publié le 08/02/2013 à 06:29, mis à jour le 16/10/2013 à 16:08

Bell accélère son offensive pour ravir des clients aux câblodistributeurs

Publié le 08/02/2013 à 06:29, mis à jour le 16/10/2013 à 16:08

Par La Presse Canadienne

Bell veut ravir des clients aux câblodistributeurs avec son service télé Fibe

Le géant des télécommunications BCE étendra son service Télé Fibe à plus de dix villes cette année, croyant être en mesure de soutirer des clients aux câblodistributeurs concurrents.


Des villes telles que Laval, Ottawa et Markham, en Ontario, obtiendront le service de télévision numérique et haute définition de Bell au cours de l'année, a affirmé jeudi le président et chef de la direction de Bell et BCE, George Cope.


«Nous nous attendons à augmenter notre part de marché au détriment de nos concurrents au sein du secteur de la télévision», a-t-il indiqué lors d'une conférence d'investisseurs.


M. Cope a tenu ces propos après que Bell eut annoncé que son dividende versé aux actionnaires augmenterait pour la deuxième fois depuis un an et que l'entreprise avait enregistré une hausse de son bénéfice net au quatrième trimestre.


Bell fait le pari que l'expansion de Télé Fibe aura pour effet d'augmenter le nombre des clients de son service d'accès à Internet. «Cent pour cent» des abonnés à Télé Fibe sont aussi abonnés au service Internet de l'entreprise, a indiqué M. Cope.


«C'est essentiel pour ce que nous devons faire afin d'accroître notre part du marché Internet», a-t-il expliqué.


85 % des clients proviennent d'autres distributeurs


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

La philanthropie est devenue un outil de marketing pour les entreprises

16/10/2014 | Alexandre Raymond

BLOGUE. Il faut absolument faire la différence entre le don et la commandite, ce n’est pas du tout la même chose.

Un réseau social conçu pour les usines

Édition du 20 Septembre 2014 | Valérie Lesage

Créer une révolution industrielle sociale. C'est le rêve d'Alexandre Leclerc, fils du président de Groupe Leclerc, ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.