Une certification favorable aux alumineries québécoises


Édition du 25 Février 2017

À compter du second semestre de 2017, les producteurs d'aluminium et les utilisateurs industriels pourront demander la certification ASI (Aluminium Stewardship Initiative), qui garantit le respect de standards élevés en matière d'environnement, d'acceptabilité sociale ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Lock out chez ABI: le ministre Boulet mise encore sur l'accompagnement

Le lock-out déclenché il y a un an aurait privé Hydro-Québec d'environ 215 millions $ en revenus.

Le Canada refuse des quotas sur l'acier et l'aluminium

La source anonyme trouve l'idée de remplacer les tarifs douaniers sur l'aluminium et l'acier par des quotas ridicule.

À la une

Le camionneur TFI sur les rangs pour un achat opportuniste aux États-Unis

Il y a 11 minutes | Dominique Beauchamp

TFII a fait une offre pour les actifs de livraison au dernier kilomètre de l'Américaine BeavEx en faillite.

SNC-Lavalin dévoile une perte de 1,6G$, coupe son dividende

Mis à jour il y a 32 minutes | Denis Lalonde

SNC-Lavalin a fait état d’une perte nette de 1,6 milliard $ (G$) au 4e trimestre, soit l’équivalent de 9,11$ par action.

À surveiller: Loblaw, Valener et Gildan

Que faire avec les titres de Loblaw, Valener et Gildan? Voici quelques recommandations d'analystes.