Une certification favorable aux alumineries québécoises


Édition du 25 Février 2017

À compter du second semestre de 2017, les producteurs d'aluminium et les utilisateurs industriels pourront demander la certification ASI (Aluminium Stewardship Initiative), qui garantit le respect de standards élevés en matière d'environnement, d'acceptabilité sociale ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le Canada refuse des quotas sur l'acier et l'aluminium

La source anonyme trouve l'idée de remplacer les tarifs douaniers sur l'aluminium et l'acier par des quotas ridicule.

Le dossier de l'acier et de l'aluminium sera présenté à l'OMC

19/10/2018 | AFP

Mais les États-Unis pourraient s'y opposer.

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?