«Make Manufacturiers Great Again»

Publié le 02/05/2018 à 12:20

«Make Manufacturiers Great Again»

Publié le 02/05/2018 à 12:20

Par François Normand

Le Québec abrite un «gisement» potentiel de 9 milliards de dollars canadiens de substitution d'importations manufacturières, selon une étude réalisée conjointement par Deloitte et E&B Data, dont Les Affaires a obtenu copie.


Selon cette étude, l’augmentation de la fabrication locale permettrait de diminuer le déficit de la balance commerciale des produits manufacturiers québécois (en diminuant les importations tout en augmentant les exportations), actuellement à 5 milliards de dollars, selon l'Institut de la statistique du Québec (ISQ)


Contrairement au Québec, le reshoring est une tendance lourde aux États-Unis et dans l’Union européenne. Le Japon vient aussi de se lancer dans cette stratégie afin de stimuler la production manufacturière locale et créer des emplois.


Au Québec, ce potentiel de 9G$ représente la production additionnelle qui serait faite au Québec et qui s'ajouterait au PIB québécois. C'est donc un potentiel énorme !


Cela équivaut aux exportations combinées du Québec dans cinq pays en 2017, soit la Chine, le Mexique, la France, le Japon et l'Allemagne, selon les données de l'ISQ.


Ce potentiel pourrait également représenter la création de 40 000 emplois (25 000 directs et 15 000 indirects) et générer des investissements de 12 G$ en immobilisations, selon l'étude réalisée.


L’étude identifie six filières stratégiques pour le Québec, dans lesquelles on retrouve 40 occasions de substitution des importations manufacturières.


Pour en savoir plus






 


 


image

eCommerce B2B

Mardi 29 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Importation: le Québec adore les Pays-Bas

13/04/2018 | François Normand

Les importations du Québec en provenance de ce petit pays européen ont explosé depuis 10 ans. Voici pourquoi.

Porc: le Québec profitera-t-il de la guerre avec la Chine?

02/04/2018 | François Normand

Les Chinois contre-attaquent: Pékin impose des tarifs de 25% sur les importations de porcs américains en Chine.

À la une

La drôle de guerre du bois d'œuvre

Les négociations sont au point mort, et le grand perdant est le consommateur américain. Voici pourquoi.

La Fed s'attend à des hausses progressives des taux d'intérêt

Les responsables de la Réserve fédérale des États-Unis ont discuté, lors de leur ...

Iran: Trump joue avec le feu

PODCAST. La sortie des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien crée une dose massive d'incertitudes.