La Pocatière: Bombardier se dit prête pour une longue grève

Publié le 22/11/2012 à 13:55, mis à jour le 11/10/2013 à 15:19

La Pocatière: Bombardier se dit prête pour une longue grève

Publié le 22/11/2012 à 13:55, mis à jour le 11/10/2013 à 15:19

Par La Presse Canadienne

Le conflit de travail à l'usine de Bombardier Transport de La Pocatière, dans le Bas-Saint-Laurent, pourrait durer encore longtemps.


Bombardier (TSX:BBD.B) s'est dit prêt jeudi à vivre une longue grève après que ses syndiqués, affiliés à la CSN, aient rejeté dans une proportion de 89,6 pour cent son offre de la semaine dernière, que l'entreprise avait qualifiée de finale.


Les résultats de l'assemblée générale spéciale des syndiqués tenue mercredi ont été rendus publics très tôt jeudi matin.


Un porte-parole de Bombardier Transport, Marc Laforge, a indiqué que l'entreprise était en mesure de fonctionner pendant "un bon bout de temps" malgré une grève.


Pour l'instant, a assuré M. Laforge, il n'est pas prévu de transférer la production de La Pocatière dans les autres usines nord-américaines de Bombardier Transport, qui sont situées à Thunder Bay, Kingston, Plattsburgh et Sahagun (Mexique).


Les quelque 330 employés syndiqués de Bombardier à La Pocatière sont sans contrat de travail depuis le 30 septembre 2011. Le 27 octobre, ils avaient voté en faveur d'un débrayage dans une proportion de 95,5 pour cent.


Marc Laforge a précisé jeudi que la dernière offre patronale prévoyait des hausses salariales totalisant 12,5 pour cent sur cinq ans ainsi qu'une bonification de 18 pour cent des prestations du régime de retraite grâce à une injection de 9 millions $ de l'employeur.


 

Sur le même sujet

Sur LesAffaires cette semaine: Bombardier, Gildan et Uni-Sélect

27/07/2014 | Yannick Clérouin

Les résultats de Bombardier seront très suivis étant donné l'ampleur de la réorganisation récemment annoncée.

Restructuration chez Bombardier: le siège social est dans la mire

Peu de détails ont filtré sur la supression de 1800 postes chez l'avionneur, mais le siège social est dans la mire.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Amaya a le feu vert pour acheter Rational Group

L'entreprise montréalaise pourra s'emparer des marques PokerStars et Full Tilt Poker dans une transaction de 4,9 G $US.

Ottawa précise les règles pour l'enchère du spectre prévue en mars

Ottawa a indiqué lundi quelles seraient les règles de son enchère du spectre qui réservera ...

La Banque du Canada corrige une erreur sur les billets de 10$

La Banque du Canada est en train de faire un rien d'une montagne. Jusqu'à tout récemment, la banque ...