La Pocatière: Bombardier se dit prête pour une longue grève

Publié le 22/11/2012 à 13:55, mis à jour le 11/10/2013 à 15:19

La Pocatière: Bombardier se dit prête pour une longue grève

Publié le 22/11/2012 à 13:55, mis à jour le 11/10/2013 à 15:19

Par La Presse Canadienne

Le conflit de travail à l'usine de Bombardier Transport de La Pocatière, dans le Bas-Saint-Laurent, pourrait durer encore longtemps.


Bombardier (TSX:BBD.B) s'est dit prêt jeudi à vivre une longue grève après que ses syndiqués, affiliés à la CSN, aient rejeté dans une proportion de 89,6 pour cent son offre de la semaine dernière, que l'entreprise avait qualifiée de finale.


Les résultats de l'assemblée générale spéciale des syndiqués tenue mercredi ont été rendus publics très tôt jeudi matin.


Un porte-parole de Bombardier Transport, Marc Laforge, a indiqué que l'entreprise était en mesure de fonctionner pendant "un bon bout de temps" malgré une grève.


Pour l'instant, a assuré M. Laforge, il n'est pas prévu de transférer la production de La Pocatière dans les autres usines nord-américaines de Bombardier Transport, qui sont situées à Thunder Bay, Kingston, Plattsburgh et Sahagun (Mexique).


Les quelque 330 employés syndiqués de Bombardier à La Pocatière sont sans contrat de travail depuis le 30 septembre 2011. Le 27 octobre, ils avaient voté en faveur d'un débrayage dans une proportion de 95,5 pour cent.


Marc Laforge a précisé jeudi que la dernière offre patronale prévoyait des hausses salariales totalisant 12,5 pour cent sur cinq ans ainsi qu'une bonification de 18 pour cent des prestations du régime de retraite grâce à une injection de 9 millions $ de l'employeur.


 

Sur le même sujet

Bombardier surpasse nettement les attentes au troisième trimestre

Une forte croissance des revenus et une progression des marges bénéficiaires ont soulevé les résultats.

Trains: un nouveau rival de taille en vue pour Bombardier

29/10/2014

Les deux plus gros fabricants de trains en Chine vont bientôt s'unir pour créer un géant capable d'exporter.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Trop d'argent dort dans les comptes des Canadiens

Les investisseurs canadiens conservent deux fois plus de liquidités que les objectifs qu’ils se sont donnés.

À surveiller: Canam, ATS Automation et Kraft

Il y a 53 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Groupe Canam, ATS Automation et Kraft?

L'industrie de la mort au Québec en pleine mutation

Édition du 01 Novembre 2014 | Valérie Lessard

Les salons s'adaptent aux changements de rites, comme en témoigne le «fast-food funéraire».