Microsoft va arrêter son service Messenger et l'intégrer à Skype

Publié le 06/11/2012 à 15:36, mis à jour le 18/10/2013 à 14:24

Microsoft va arrêter son service Messenger et l'intégrer à Skype

Publié le 06/11/2012 à 15:36, mis à jour le 18/10/2013 à 14:24

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

Microsoft a annoncé mardi qu'il mettrait fin en 2013 à son service de messagerie instantanée Messenger, qui va être intégré au service de téléphonie sur internet Skype racheté l'an dernier par le groupe informatique américain.


« Skype et Messenger se réunissent », annonce Tony Bates, responsable de la division Skype chez Microsoft, dans un message publié mardi sur le blog officiel du service de téléphonie sur internet.


« Nous allons arrêter Messenger dans tous les pays du monde au premier trimestre 2013 (à l'exception de la Chine continentale, où Messenger restera disponible) », indique-t-il.


Il précise que les utilisateurs actuels de Messenger pourront exporter leurs contacts dans Skype, et utiliser ce dernier à la fois pour des messages instantanés et des appels vidéo.


Microsoft avait mis 8,5 milliards de dollars sur la table l'an dernier pour racheter Skype, fondé en 2003.

Sur le même sujet

Microsoft dépasse les attentes malgré une lourde charge de restructuration

23/10/2014

Le géant informatique Microsoft a dépassé les attentes au premier trimestre de son exercice ...

Adieu Nokia, bonjour Lumia!

22/10/2014 | Olivier Schmouker

Les abonnés à la page de Nokia France ont eu toute une surprise, hier. Le message suivant leur a ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.