Microsoft va arrêter son service Messenger et l'intégrer à Skype

Publié le 06/11/2012 à 15:36, mis à jour le 18/10/2013 à 14:24

Microsoft va arrêter son service Messenger et l'intégrer à Skype

Publié le 06/11/2012 à 15:36, mis à jour le 18/10/2013 à 14:24

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

Microsoft a annoncé mardi qu'il mettrait fin en 2013 à son service de messagerie instantanée Messenger, qui va être intégré au service de téléphonie sur internet Skype racheté l'an dernier par le groupe informatique américain.


« Skype et Messenger se réunissent », annonce Tony Bates, responsable de la division Skype chez Microsoft, dans un message publié mardi sur le blog officiel du service de téléphonie sur internet.


« Nous allons arrêter Messenger dans tous les pays du monde au premier trimestre 2013 (à l'exception de la Chine continentale, où Messenger restera disponible) », indique-t-il.


Il précise que les utilisateurs actuels de Messenger pourront exporter leurs contacts dans Skype, et utiliser ce dernier à la fois pour des messages instantanés et des appels vidéo.


Microsoft avait mis 8,5 milliards de dollars sur la table l'an dernier pour racheter Skype, fondé en 2003.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

10 choses qui changent avec Windows 10

29/07/2015 | AFP

Découvrez les principaux changements au système d’exploitation de Windows.

Avec Windows 10, Microsoft n'a plus le droit à l'erreur

27/07/2015

Microsoft lance officiellement mercredi un nouveau Windows, avec lequel il espère faire oublier les erreurs du passé.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

La grande question Bombardier: à quand la rentabilité du CSeries?

30/07/2015 | François Pouliot

BLOGUE. La question que l'on s'apprête à grandement discuter: quand le CSeries deviendra-t-il rentable?

Entrepreneuriat: les 18-24 ans ont les connaissances, les 25-34 ans, la confiance

30/07/2015 | Diane Bérard

BLOGUE Les 18-24 ans connaissent mieux l'entrepreneuriat que les 25-34 ans,mais ont moins confiance en leurs capacités.

Desjardins au top 5 des banques les plus solides du monde

30/07/2015 | Yannick Clérouin

Desjardins perd 3 rangs, mais est la seule institution canadienne à figurer au top 5; la Royale est exclue du top 20.