Microsoft va arrêter son service Messenger et l'intégrer à Skype

Publié le 06/11/2012 à 15:36, mis à jour le 18/10/2013 à 14:24

Microsoft va arrêter son service Messenger et l'intégrer à Skype

Publié le 06/11/2012 à 15:36, mis à jour le 18/10/2013 à 14:24

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

Microsoft a annoncé mardi qu'il mettrait fin en 2013 à son service de messagerie instantanée Messenger, qui va être intégré au service de téléphonie sur internet Skype racheté l'an dernier par le groupe informatique américain.


« Skype et Messenger se réunissent », annonce Tony Bates, responsable de la division Skype chez Microsoft, dans un message publié mardi sur le blog officiel du service de téléphonie sur internet.


« Nous allons arrêter Messenger dans tous les pays du monde au premier trimestre 2013 (à l'exception de la Chine continentale, où Messenger restera disponible) », indique-t-il.


Il précise que les utilisateurs actuels de Messenger pourront exporter leurs contacts dans Skype, et utiliser ce dernier à la fois pour des messages instantanés et des appels vidéo.


Microsoft avait mis 8,5 milliards de dollars sur la table l'an dernier pour racheter Skype, fondé en 2003.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Bourse: vers un repli à l'ouverture, Microsoft chute de 7%

27/01/2015

Plusieurs sociétés feront connaître leur plus récente performance financière aujourd’hui, dont Apple, le CN et Metro.

Le bénéfice net de Microsoft recule de 10,6%, conforme aux prévisions

26/01/2015 | AFP

Microsoft dévoile des résultats conformes aux attentes, malgré le déclin de 10,6% de son bénéfice net.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Google déçoit et tente de désamorcer les doutes

29/01/2015

«Nous avons enregistré une solide performance en publicité», fait valoir le Québécois Patrick Pichette.

Corruption chez Bombardier?: le CA doit clarifier l'affaire

29/01/2015 | François Pouliot

BLOGUE. Nous avons de nouveaux détails sur les allégations de corruption chez Bombardier.Le CA doit clarifier l'affaire.

Couche-Tard sur les rangs pour 500 stations-service Esso?

29/01/2015 | Yannick Clérouin

Un analyste de Desjardins croit que la société lavalloise et sa rivale CST Brands seront intéressées.