YUL, le projet monstre de Kheng Ly au centre-ville de Montréal

Publié le 14/02/2013 à 15:18, mis à jour le 14/02/2013 à 17:13

YUL, le projet monstre de Kheng Ly au centre-ville de Montréal

Publié le 14/02/2013 à 15:18, mis à jour le 14/02/2013 à 17:13

Par Hugo Joncas

Une maquette du projet YUL, vu du boulevard René-Lévesque. Image: MSDL

En plein ralentissement immobilier, l'homme d'affaires Kheng Ly et ses partenaires s'apprêtent à lancer YUL, le plus grand complexe de copropriétés au centre-ville de Montréal. Deux gratte-ciel, près de 900 unités, des vendeurs à Pékin et à Hô Chi Minh-Ville, un projet de revitalisation de la maison historique de Louis-Hippolyte La Fontaine... Le projet du promoteur au passé trouble est d'une ampleur sans précédent dans la métropole.


Si tout va comme l'espère Kheng Ly, le bureau de vente ouvrira dès juin, et l'excavation pour la première tour commencera en novembre, à l'angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Mackay. Les Affaires a pris connaissance du projet en primeur dans les bureaux du principal cabinet d'architectes en charge, Menkès Shooner Dagenais LeTourneux (MSDL).


Kheng Ly travaille sur YUL avec le constructeur Jack Arduini et l'épicier Yip Chee Sing, des Aliments Kim Phat. Les architectes ont dessiné les trois premières phases du projet, résidentielles, qui totaliseront 800 000 pi2. Elles prévoient la construction de deux tours de 38 étages et 404 unités chacune, 47 condos lofts dans le basilaire et 18 maisons en rangée de trois étages, avenue Overdale, au sud du quadrilatère. Total: pas moins de 873 habitations.


La construction coûtera 215 M $ et les ventes doivent rapporter quelque 600 M $, selon les attentes des promoteurs.


Kheng Ly n’en est pas à son premier projet : il a financé la construction de quelques immeubles de copropriétés dans la région de Montréal. Mais YUL est son plus important, et sera le plus grand au centre-ville.


«J’ai travaillé fort dans le textile, explique l’homme d’affaires d’origine sino-cambodgienne. Puis, il y a dix ans, j’ai commencé dans l’immobilier.»


Mais son parcours comporte d’importantes zones d’ombre. En 2004, il s’est retrouvé au cœur d’une affaire de blanchiment d’argent pour un réseau de vente de drogue. La Couronne a retiré les accusations contre Kheng Ly, mais son associé dans une compagnie d’encaissement de chèques a fait 16 mois de prison.


Tous les détails dans Les Affaires du 16 février, en kiosque dès maintenant.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Blanchiment d'argent: le pape enquête sur la Banque du Vatican

Mis à jour le 26/06/2013

Le pape François a formé une commission d'enquête qui se penchera sur la Banque du Vatican, alors ...

BMO pressée par la Fed d'agir contre le blanchiment d'argent

Mis à jour le 17/05/2013

La Banque de Montréal (TSX:BMO) et sa filiale américaine ont accepté d'accroître les efforts ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

NFL: 1,43 G $US, la valeur moyenne d'une équipe

Il y a 29 minutes | AFP

La valeur moyenne d'une équipe de NFL atteint en 2014 un niveau record de 1,43 milliard $US, selon Forbes.

Ces Montréalais ont conçu une clé capable de recharger votre iPhone

Pour les Montréalais Shaun Teblum et Rob Gold, tout a commencé dans un restaurant. Rob Gold a alors eu ...

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, New Look et Telus

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Lunetterie New Look et de Telus? Voici quelques recommandations.