Le chantier du Roccabella démarre le 4 mars

Publié le 26/02/2013 à 16:07, mis à jour le 26/02/2013 à 16:18

Le chantier du Roccabella démarre le 4 mars

Publié le 26/02/2013 à 16:07, mis à jour le 26/02/2013 à 16:18

Par Hugo Joncas

Une maquette du projet Roccabella. Maquette: MC Finance.

Le Roccabella sera finalement la première des quatre tours de condos projetées devant le Centre Bell à sortir de terre.


Son promoteur, MC Finance de Giorgio Tartaglino, était resté discret depuis l’ouverture du bureau de vente, mai 2012. Mais sa vice-présidente aux ventes et au marketing a joint LesAffaires.com pour annoncer le début des travaux. « La machinerie arrive ce lundi [4 mars], et la pelle commencera à creuser le lendemain », assure Karen Wisdom.


Le promoteur s’attaquera d’abord à l’excavation des cinq étages de stationnement souterrain, qui fera toute la largeur du lot, entre les rues Drummond et de la Montagne. Il construira ensuite le basilaire de deux étages et 50 000 pieds carrés, où Giorgio Tartaglino veut installer des commerces. Puis il entamera l’érection du premier des deux gratte-ciel de 40 étages et 298 condos chacun, à l’angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Drummond.


Le projet est vendu à 56 %, dit Karen Wisdom. Elle précise que le promoteur commencera les ventes de la deuxième tour, prévue à l’angle de la rue de la Montagne, « dès que les unités de la première sont presque toutes vendues ».


Viser les Chinois… et une livraison rapide


Sur le même sujet

Immobilier : «une année record» au Canada, prévoit Royal LePage

13/07/2015 | Matthieu Charest

Les hausses de prix sont «au-delà de toutes nos espérances», dit le directeur québécois de la société.

Copropriétés: comparatif des prix de 4 grands marchés du Québec

22/06/2015 | Joanie Fontaine

BLOGUE. C'est à Gatineau que les copropriétés sont les moins chères (170$/pi2) et les plus grandes (1 045 pi2)

À la une

Pétrole d'Anticosti: l'incompréhensible position du gouvernement

BLOGUE. Disons-le, puisqu'il s'agit d'Anticosti: une approche avec moins de panache aurait diminué le risque financier.

Rona: c'est Ottawa qui tranchera, concède Anglade

17:17 | AFP

C'est ultimement Ottawa qui décidera si les garanties fournies par Lowe's pour acquérir Rona sont suffisantes.

Voici la preuve que les employés ont moins de pouvoir qu'avant

15:26 | Julien Abadie

La menace de démissionner n'est clairement plus un levier de négociation efficace...