Le bord de l'eau a moins la cote


Édition du 24 Mai 2014

Les villégiateurs sont moins enclins à surenchérir qu'il y a 15 ans pour mettre la main sur une résidence au bord de l'eau, selon une étude de la firme montréalaise de collecte de données JLR Recherche immobilière.
Selon les auteurs de cette étude, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Immobilier: les ventes se seront encore accélérées en janvier

Bulletin JLR-Les Affaires. Croissance de 4% à 5% en janvier au Québec dans l'unifamiliale et la copropriété.

Les croisiéristes et la baisse du nombre de constructions aideront les hôteliers en 2019

11/02/2019 | Martin Jolicoeur

Après une année au ralenti, les hôteliers ont bon espoir de renouer avec la croissance en 2019.

À la une

FNB: Comment Banque Nationale Investissements veut faire sa place

Il y a 5 minutes | Stéphane Rolland

En entrevue, Annamaria Testani, vice-présidente chez BNI, nous explique sa stratégie.

Cette appli visant à optimiser le traitement de la dépression a été inventée à Montréal

Il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

L'outil a franchi avec succès des rondes d'élimination du AI XPRIZE, et est en lice pour le prix de 3M$US.

Ottawa retardera sans doute une décision sur l'expansion de Trans Mountain

Il y a 19 minutes | La Presse Canadienne

L'impact sur les épaulards résidents du Sud est au centre des discussions.