La Caisse rachète des créances en défaillance en Europe

Publié le 06/11/2012 à 17:26, mis à jour le 06/11/2012 à 17:41

La Caisse rachète des créances en défaillance en Europe

Publié le 06/11/2012 à 17:26, mis à jour le 06/11/2012 à 17:41

Par AFP

Le fonds d'investissement Blackstone et la Caisse de dépôt du Québec ont racheté à des banques des créances sur les actionnaires espagnols défaillants de la société immobilière française Gecina, ce qui leur donnerait accès à 12% de son capital, rapporte mardi le site internet des Echos.


Blackstone et la Caisse de dépôt du Québec ont racheté pour plus de 600 millions de ces créances mis en vente par plusieurs banques, ajoutent Les Echos, "ce qui revient à faire virtuellement du consortium l'actionnaire à 12% de Gecina dans quelques mois, à l'issue de la procédure de saisie des titres".


Deux actionnaires espagnols de Gecina ont été déclarés début octobre en cessation de paiement, les sociétés Alteco Gestión y Promoción de Marcas et Mag Import S.L, qui détenaient 15,6% et 15,3% de son capital.


Alteco Gestion et Mag Import - véhicules d'investissement des familles Rivero et Soler qui possèdent 31% de Gecina - se sont déclarées en cessation de paiement avec l'espoir de renégocier avec leurs banques un crédit de 2,16 milliards d'euros souscrit en 2006 pour entrer au capital de Gecina.


Cette décision des deux actionnaires espagnols s'explique par la décision du juge français Renaud Van Ruymbeke de geler les dividendes qu'ils devaient recevoir de Gecina en 2012 au titre des bénéfices de 2011 qui devaient servir à rembourser les intérêts des emprunts aux banques espagnoles et à la banque française Natixis.


 

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Résultats en hausse, fractionnement de l'action: Apple surprend

16:58 | AFP

Apple a dévoilé bénéfice net pour le 2e trimestre en hausse de 7,1% à 10,22 G$US, ...

Conseil des ministres: Philippe Couillard place des médecins aux postes clés

La profession médicale est désormais aux commandes du Québec, alors que les trois ...

GE allongerait 13 milliards pour la Française Alstom

Il y a 9 minutes | Dominique Beauchamp

Le conglomérat General Electric discute pour acquérir le géant de l’énergie et des trains Alstom pour 13 milliards