L'art de trouver le meilleur site pour votre entreprise

Publié le 06/02/2017 à 12:04

L'art de trouver le meilleur site pour votre entreprise

Publié le 06/02/2017 à 12:04

Par Matthieu Charest

S’il s’avère assez simple de magasiner des maisons et des copropriétés en ligne avec des plateformes comme Centris ou DuProprio, bonne chance pour dénicher de l’immobilier non résidentiel. C’est une vraie jungle où les agrégateurs de propriétés sont rares et méconnus. C’est donc pour faciliter la vie des investisseurs locaux et étrangers qu’est née la plateforme ZOOM Grand Montréal.


Lancé lundi, le site Web répertorie déjà 2000 offres de terrains, bâtiments commerciaux et industriels à vendre et à louer dans la région. Une offre qui devrait augmenter au fil du temps, alors que les courtiers, promoteurs et propriétaires vont pouvoir s’inscrire sans frais pour offrir leurs propriétés.


Le projet a été réalisé par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), avec la participation de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Montréal International et CargoM, la grappe métropolitaine de logistique et transport.


Ce guichet unique, créé par l’américaine GIS Planning, coûte 40 000$ par année. Et selon les termes du contrat, les partenaires institutionnels peuvent se retirer au moment où ils le désirent.


Bref, si ça ne fonctionne pas, pas de coûts supplémentaires pour les contribuables. Très simple à utiliser, la plateforme permet d’effectuer des recherches selon plusieurs critères classiques: prix, type de propriétés, à vendre ou à louer, etc.


Mais ce qui rend l’outil unique en son genre, ce sont les couches de données supplémentaires. Les statistiques sociodémographiques des secteurs sont accessibles aux investisseurs.


Avec quelques clics, vous pouvez donc savoir quelles sont les dépenses des ménages d’un quartier ou encore mieux, dans quels domaines d’activités la population active exerce leurs professions.


Pour une manufacture spécialisée, c’est une mine d’or d’information.


Toutes les données logistiques sont aussi présentées. Les aéroports, autoroutes, ponts, ports et accès à l’énergie sont présentés. Un outil complet de recherche pour savoir où s’implanter.


Quant à la mesure du succès de la plateforme, «elle ne se fera pas en fonction du nombre de propriétés inventoriées, explique Daniel Mathieu, conseiller en développement économique à la CMM et chargé du projet. Nous ne savons pas quel est le nombre exact de propriétés commerciales et industrielles dans la région de Montréal. Ce qui est intéressant, c’est nous allons savoir exactement qui, dans le monde, fait des recherches avez ZOOM. Si une entreprise européenne fait une recherche, je peux transmettre l’information à Montréal International, par exemple, qui pourra ensuite entreprendre des démarches pour la séduire.»


Ainsi, résume M. Mathieu, si une entreprise étrangère s’implante chaque année à Montréal avec notre aide, ça vaut beaucoup plus que les 40 000$ que ça coûte par année. Ne reste plus qu’à voir si les courtiers, propriétaires et promoteurs vont adopter l’outil.

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le départ d'Uber envoie «un très mauvais signal»

26/09/2017 | Martin Jolicoeur

Est-il imaginable de vouloir séduire Amazon, sans parvenir d'abord à accommoder Uber?

Des start-ups à la rescousse des villes

22/06/2017 | Matthieu Charest

Attentats, inondations, accidents, les villes sont confrontées à des crises majeures. Récit de leur combat ultime.

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.