Ils croient encore au marché de la copropriété

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

Ils croient encore au marché de la copropriété

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

Par Matthieu Charest

L’immeuble de 26 étages du projet Muse sera couronné d’une piscine chauffée.

Le marché montréalais de la copropriété est saturé ou du moins, très à l'avantage des acheteurs. Les ventes diminuent et, à coup de promotions attrayantes, les promoteurs rivalisent d'ingéniosité pour liquider leurs stocks. «Profitez des mégarabais allant jusqu'à 42 000 $ sur certaines unités», promet-on du côté du projet Le 2245, rue de Rouen, dans Hochelaga-Maisonneuve. Au Nordelec, vous pouvez louer pendant 12 mois, et si vous décidez d'acheter par la suite, vos loyers seront déduits du montant de la vente. Malgré la conjoncture, certains promoteurs s'apprêtent - encore - à démarrer de nouveaux projets. C'est le cas de Développements Domaine, qui se prépare à lancer le projet Muse, au centre-ville de Montréal.


«On ne considère pas que le marché est saturé, bien au contraire», affirme Debbie Lafave, première vice-présidente chez Immobilier Baker, qui s'occupe du courtage et de la mise en marché du projet Muse, dont le bureau de vente devrait ouvrir d'ici la fin mai.


Le promoteur ne se laisse pas abattre par les statistiques peu reluisantes du marché du condo dans la région de Montréal. Selon la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), les mises en chantier ont augmenté de 35 % au quatrième trimestre de 2014 par rapport à la même période de 2013. Les ventes ont quant à elles diminué de 3 % au quatrième trimestre de 2014 et ont augmenté de 3 % en février 2015 par rapport à février 2014. Bref, au mieux, les ventes stagnent, et l'offre continue d'augmenter.


Mais Debbie Lafave persiste et signe : le Muse ira de l'avant. Plus encore, les 160 copropriétés trouveront preneurs rapidement, soutient-elle. «J'ai reçu beaucoup de demandes de courtiers. On a commencé à prendre les inscriptions des personnes intéressées il y a quelques semaines, et j'en ai déjà reçu des centaines ! Tout le monde a hâte de voir un nouveau projet, surtout s'il est situé dans le Mille carré doré.»


Stratégie novatrice


Le Muse compte se distinguer par sa localisation au coeur d'un quartier prisé du centre-ville, couplée au concept de «haut de gamme abordable». Toutes les copropriétés sont dotées de cuisines de design Poggenpohl, de plafonds d'au moins 9 pieds, de grandes fenêtres et des électroménagers Miele. L'immeuble de 26 étages est couronné d'une piscine chauffée, d'un gym et d'un bar-salon orné d'un foyer.


Le plus petit condo se détaille environ 230 000 $. Pour deux chambres à coucher, il faudra débourser 330 000 $. Outre les trois penthouses prévus, vendus autour de 600 000 $ pour 1 600 pi2, il s'agit de prix exceptionnels pour des copropriétés neuves haut de gamme aussi bien situées. À titre d'exemple, le prix moyen des copropriétés dans le Grand Montréal était de 286 377 $ au quatrième trimestre de 2014, selon la FCIQ.


Seul hic : la superficie. Bien qu'abordable, le plus petit condo ne fait que 510 pi2. Les plus grands - penthouses exclus - ne feront que 922 pi2. Les frais de copropriété sont estimés à 0,40 $ du pi2.


C'est donc la superficie réduite des lieux qui rend les prix aussi attrayants. «Les plans sont très efficaces, assure Debbie Lafave. La superficie des unités nous permet de les vendre à des prix abordables. Et c'est parfait pour plusieurs clients, comme les personnes seules, les investisseurs qui veulent loger leurs enfants qui vont à l'université, ou ceux qui veulent un pied-à-terre au centre-ville.»


Le MUSE


Quoi: projet résidentiel de 26 étages et 160 logements
Où: rue Stanley, angle De Maisonneuve, à Montréal
Superficies: de 510 pi2 à 1 600 pi2


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Perdre sa propriété pour ne pas avoir payé ses taxes

22/05/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Plusieurs avis de vente pour impôts fonciers impayés sont émis, mais peu d'immeubles sont vendus.

Immobilier: acheter pour revendre rapidement... payant ou non?

24/04/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Avec un temps de possession d'environ 2 ans, le gain médian des copropriétés à la revente était de 3,5% au QC.

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 50 minutes | Alain McKenna

L'IA canadienne éthique mais impopulaire, comment sauver les piétons à Montréal, les tracteurs électriques débarquent!

Et si on révolutionnait la manière de calculer vos impôts?

BLOGUE. Notre système fiscal est rafistolé et plutôt inéquitable. Pourquoi ne pas le rebâtir sur de nouvelles bases?

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

07:02 | LesAffaires.com et AFP

La Chine a «le couteau sous la gorge».