Caisse: les hôtels, une ombre à la bonne performance de l'immobilier

Publié le 27/02/2013 à 10:53, mis à jour le 27/02/2013 à 13:54

Caisse: les hôtels, une ombre à la bonne performance de l'immobilier

Publié le 27/02/2013 à 10:53, mis à jour le 27/02/2013 à 13:54

Par Hugo Joncas

[Photo : Bloomberg]

L’immobilier a largement contribué au rendement de la Caisse de dépôt et placement du Québec en 2012. Le secteur a rapporté 1,97 G $, mais les hôtels ont tiré cette performance sous son indice de référence.


À lire : Les PCAA aident la Caisse de dépôt à obtenir un rendement de 9,6%


La Caisse a réalisé un rendement de 12,4 % avec l’immobilier, tandis que la cible était de 13,2 %. La situation est largement due à la sous-performance du secteur hôtelier, qui a causé une perte de 14 %.


L'institution financière a décidé en 2009 de «se retirer, lentement et de façon très ordonnée», de cette industrie, jugée peu stratégique pour sa mission. «Nous avons diminué notre investissement de 40 % depus 2010, avec deux transactions qui seront annoncées la semaine prochaine», indique Daniel Fournier, vice-président principal, Immobilier, et pdg d’Ivanhoé Cambridge.


Mais la Caisse ne veut pas aller plus vite. «Les valeurs ont tellement diminué que ce ne serait pas raisonnable pour nous de vendre rapidement, même si ça nuit à notre rendement.»


Il ajoute que des facteurs ponctuels ont aussi diminué le rendement du portefeuille immobilier, «comme des fluctuations temporaires sur la devise brésilienne». La filiale compte d’importants investissements dans des centres commerciaux de ce pays. «En 2012, nous avons réalisé un rendement de 20 % au Brésil», dit le patron du portefeuille. Mais à cause de la variation du réal par rapport au dollar canadien, cette performance est inférieure de 12 points de pourcentage, à 8 % seulement.


«Mais dans les deux premiers mois de 2013, cette situation s’est corrigée à 78 %», dit Daniel Fournier. La Caisse a ainsi récupéré 98 des 118 millions de perte de rendement attribuable à cette volatilité monétaire. Une situation qui donnera un coup de pouce à Ivanhoé Cambridge en 2013.


En 2012, Ivanhoé Cambridge a réalisée pour 3,3 milliards en acquisitions et 1,8 milliard en disposition d'actifs.


Encore des appartements


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Votes d'actionnaires: vers des lignes directrices pour les agences de conseil

Édition du 18 Octobre 2014 | Nathalie Vallerand

Les agences de conseil en vote en mènent-elles trop large en matière de gouvernance? C'est l'avis de plusieurs ...

«Les entreprises ne sont pas des marchandises» - Michael Sabia, de la Caisse de dépôt et placement du Québec

Édition du 18 Octobre 2014 | Valérie Lesage

Le président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec invite le monde financier à ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: la fusillade à Ottawa fait plonger les indices nord-américains

Mis à jour à 16:34

La fusillade à Ottawa a fait plonger les marchés boursiers de Toronto et de New York.

Le pétrole recule fortement, à son plus bas depuis juin 2012

15:46

Un bond plus important que prévu des stocks pétroliers américains plombe les titres du secteur à Toronto.

Lise Watier se lance dans la vodka

Après avoir connu le succès international dans les cosmétiques, Lise Watier lance la première vodka québécoise