Caisse: les hôtels, une ombre à la bonne performance de l'immobilier

Publié le 27/02/2013 à 10:53, mis à jour le 27/02/2013 à 13:54

Caisse: les hôtels, une ombre à la bonne performance de l'immobilier

Publié le 27/02/2013 à 10:53, mis à jour le 27/02/2013 à 13:54

Par Hugo Joncas

[Photo : Bloomberg]

L’immobilier a largement contribué au rendement de la Caisse de dépôt et placement du Québec en 2012. Le secteur a rapporté 1,97 G $, mais les hôtels ont tiré cette performance sous son indice de référence.


À lire : Les PCAA aident la Caisse de dépôt à obtenir un rendement de 9,6%


La Caisse a réalisé un rendement de 12,4 % avec l’immobilier, tandis que la cible était de 13,2 %. La situation est largement due à la sous-performance du secteur hôtelier, qui a causé une perte de 14 %.


L'institution financière a décidé en 2009 de «se retirer, lentement et de façon très ordonnée», de cette industrie, jugée peu stratégique pour sa mission. «Nous avons diminué notre investissement de 40 % depus 2010, avec deux transactions qui seront annoncées la semaine prochaine», indique Daniel Fournier, vice-président principal, Immobilier, et pdg d’Ivanhoé Cambridge.


Mais la Caisse ne veut pas aller plus vite. «Les valeurs ont tellement diminué que ce ne serait pas raisonnable pour nous de vendre rapidement, même si ça nuit à notre rendement.»


Il ajoute que des facteurs ponctuels ont aussi diminué le rendement du portefeuille immobilier, «comme des fluctuations temporaires sur la devise brésilienne». La filiale compte d’importants investissements dans des centres commerciaux de ce pays. «En 2012, nous avons réalisé un rendement de 20 % au Brésil», dit le patron du portefeuille. Mais à cause de la variation du réal par rapport au dollar canadien, cette performance est inférieure de 12 points de pourcentage, à 8 % seulement.


«Mais dans les deux premiers mois de 2013, cette situation s’est corrigée à 78 %», dit Daniel Fournier. La Caisse a ainsi récupéré 98 des 118 millions de perte de rendement attribuable à cette volatilité monétaire. Une situation qui donnera un coup de pouce à Ivanhoé Cambridge en 2013.


En 2012, Ivanhoé Cambridge a réalisée pour 3,3 milliards en acquisitions et 1,8 milliard en disposition d'actifs.


Encore des appartements


Sur le même sujet

«Aujourd'hui, être administrateur, c'est l'fun à mort!» - Robert Tessier, président du conseil, Caisse de dépôt et placement du Québec

Édition du 20 Septembre 2014 | Diane Bérard

Montréal accueille cette semaine le Congrès national de l'Institut des administrateurs de sociétés (IAS). ...

La Caisse de dépôt a raison de miser sur les entrepreneurs

Édition du 13 Septembre 2014 | Jean-Paul Gagné

La Caisse de dépôt vient d'annoncer deux investissements très importants pour le Québec : 500 millions de dollars ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les acquisitions, une force positive pour la Bourse

Tant que les taux seront bas et que les sociétés auront du capital à déployer, les transactions stimuleront les cours.

Êtes-vous vraiment utile à votre équipe?

Il y a 5 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Au travail, des équipes sont plus efficaces que d’autres. Et si ça ne tenait qu'à vous, dans le fond...

Mooney: pourquoi je reste positif à long terme envers la Bourse

Édition du 13 Septembre 2014 | Bernard Mooney

En dépit des manchettes négatives et des craintes géopolitiques, il ne faut jamais oublier le portrait global.