Redevances minières: Marceau n'exclut pas une hausse plus modeste

Publié le 23/11/2012 à 16:18

Redevances minières: Marceau n'exclut pas une hausse plus modeste

Publié le 23/11/2012 à 16:18

Par La Presse Canadienne

Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, n'a pas exclu vendredi que la hausse des redevances minières soit plus modeste que ce que le Parti québécois a promis en campagne électorale.


Lors d'un point de presse tenu à la suite d'un discours prononcé devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, M. Marceau a déclaré que l'objectif du gouvernement était de "respecter les principes" que le PQ a mis de l'avant pendant la campagne électorale.


Mais quand on lui a demandé s'il pouvait garantir que la hausse des redevances allait produire autant de nouveaux revenus pour l'État que ce que prévoyait la plate-forme du parti, il a répondu: "ça va dépendre des choix qu'on va retenir".


Le ministre a précisé que le gouvernement allait faire des "calculs et des estimations" et qu'au final, la hausse des redevances allait se traduire par "des augmentations significatives" des revenus de l'État.


Dans sa plate-forme, le PQ promettait d'instaurer une redevance minimale obligatoire de cinq pour cent sur la valeur brute de production et de taxer à hauteur de 30 pour cent le "surprofit" des minières, c'est-à-dire les "profits au-delà de ce qui est la norme".


Vendredi, Nicolas Marceau a reconnu que la définition précise du "surprofit" nécessitait un "travail conceptuel" qui est déjà amorcé au ministère des Finances.


Le gouvernement prévoit consulter l'industrie minière et d'autres intervenants sur la question au cours des prochains mois. Le nouveau régime de redevance doit être dévoilé au début de l'an prochain.

Sur le même sujet

Les investissements miniers ont reculé de 35% au Québec en 2014

Selon l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), cette tendance n'est pas prête de s'inverser.

Bien choisir oĂą et comment investir dans les infrastructures

Édition du 24 Octobre 2015 | RenĂ© VĂ©zina

CHRONIQUE. Les listes d'épicerie seront bien garnies. L'élection d'un gouvernement libéral devrait se traduire par ...

OPINION Matagami, le brouillard perpétuel
Édition du 10 Octobre 2015 | Antoine Dion-Ortega
Nouveau gisement pour Richmont Ă  Beaufor
Édition du 10 Octobre 2015 | Antoine Dion-Ortega
Ă€ 3 km de profondeur dans la mine d'or LaRonde
Édition du 10 Octobre 2015 | Antoine Dion-Ortega

À la une

10 choses Ă  savoir lundi

15/01/2017 | Yannick Clerouin, Alain McKenna et Julien Abadie

Tout le monde en amour avec la C-Series, une barre aux grillons montréalaise, voici votre dernier calepin de notes.

Tenez-vous tant que ça au 9@5 au bureau?

BLOGUE. La meilleure façon de travailler? Une étude de Princeton et Harvard apporte une réponse incroyable...

«La perte de sièges québécois, ce n’est pas la faute de Trump mais de Couillard»

15/01/2017 | lesaffaires.com

Au tombé de rideau du premier conseil national, le chef du Parti québécois a promis «un gouvernement des PME» en 2018.