Redevances minières: Marceau n'exclut pas une hausse plus modeste

Publié le 23/11/2012 à 16:18

Redevances minières: Marceau n'exclut pas une hausse plus modeste

Publié le 23/11/2012 à 16:18

Par La Presse Canadienne

Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, n'a pas exclu vendredi que la hausse des redevances minières soit plus modeste que ce que le Parti québécois a promis en campagne électorale.


Lors d'un point de presse tenu à la suite d'un discours prononcé devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, M. Marceau a déclaré que l'objectif du gouvernement était de "respecter les principes" que le PQ a mis de l'avant pendant la campagne électorale.


Mais quand on lui a demandé s'il pouvait garantir que la hausse des redevances allait produire autant de nouveaux revenus pour l'État que ce que prévoyait la plate-forme du parti, il a répondu: "ça va dépendre des choix qu'on va retenir".


Le ministre a précisé que le gouvernement allait faire des "calculs et des estimations" et qu'au final, la hausse des redevances allait se traduire par "des augmentations significatives" des revenus de l'État.


Dans sa plate-forme, le PQ promettait d'instaurer une redevance minimale obligatoire de cinq pour cent sur la valeur brute de production et de taxer à hauteur de 30 pour cent le "surprofit" des minières, c'est-à-dire les "profits au-delà de ce qui est la norme".


Vendredi, Nicolas Marceau a reconnu que la définition précise du "surprofit" nécessitait un "travail conceptuel" qui est déjà amorcé au ministère des Finances.


Le gouvernement prévoit consulter l'industrie minière et d'autres intervenants sur la question au cours des prochains mois. Le nouveau régime de redevance doit être dévoilé au début de l'an prochain.

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

24/02/2015 | Ga√ęle Fontaine et Yannick Cl√©rouin

Le Qu√©bec regagne son statut de ¬ęterre promise¬Ľ, Bombardier regarde passer le train et devenir journaliste pour Apple.

L'innovation ouverte √† la rescousse de la C√īte-Nord

Édition du 21 Février 2015 | Val√©rie Lesage

La C√īte-Nord, dont le taux de ch√īmage a √©t√© le deuxi√®me plus haut du Qu√©bec en 2014, √† 9,8 %, place de l'espoir ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le Québec et la France veulent intensifier leurs échanges économiques

Mis à jour le 03/03/2015 | La Presse Canadienne

Le Québec et la France ont réaffirmé mardi leur volonté commune d'intensifier leurs échanges économiques.

Le Nasdaq est revenu, pas la Bourse

03/03/2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Oui, 15 ans plus tard, l'Indice Nasdaq est revenu à 5000, mais pas la Bourse qui demeure boudée

Vos enfants seront-ils des cancres en finances personnelles?

03/03/2015 | Daniel Germain

BLOGUE. Le chemin pour assurer la santé financière future de nos enfants n'est peut-être pas celui qu'on pense.