Québec baisse les impôts des contribuables

Publié le 21/11/2017 à 15:57

Québec baisse les impôts des contribuables

Publié le 21/11/2017 à 15:57

Par La Presse Canadienne

Un surplus non négligeable de 2,4 milliards $ apparu dans les coffres de l'État permet au gouvernement Couillard d'avoir de l'ambition: tout à la fois baisser les impôts, financer un plan de lutte à la pauvreté et réinjecter des centaines de millions dans les réseaux de la santé et de l'éducation.


Les particuliers _ mais pas les entreprises _ vont donc pouvoir se partager 1,2 milliard $ en baisses d'impôts dès cette année. La principale clientèle visée: les familles avec enfants.


C'est ce qu'a annoncé mardi le ministre des Finances, Carlos Leitao, en présentant sa mise à jour économique.


Ces bonnes nouvelles confirmant un allégement du fardeau fiscal des Québécois surviennent juste au bon moment pour les libéraux, qui seront réunis en congrès le week-end prochain à Québec, alors que le PLQ a perdu sa première place dans les sondages.


Tous les contribuables bénéficieront d'une baisse d'impôts à compter de 2017.


Pour une famille de la classe moyenne composée de deux adultes (revenu total 88 000 $) et deux enfants, la baisse atteindra 1200 $.


 


 


 

Sur le même sujet

Québec investit 1,5 milliard pour accélérer le virage numérique

11:37

Québec veut aider les entreprises à augmenter de 50% leur «intensité numérique»...

Le Québec en bref

Édition du 16 Décembre 2017 | Les Affaires

Le livre Le Goût d'entreprendre Région de Thetford : Histoires de 30 entrepreneurs à succès a été lancé début ...

À la une

Attention aux conseils du beau-frère

Édition de Novembre 2017 | Simon Diotte

Il roule en grosse voiture, occupe un poste de cadre, porte la cravate et parle d'investissement d'un ton ...

La Fed relève ses taux pour la 3e fois

14:01 | LesAffaires.com et AFP

Robuste croissance, faible taux de chômage, relance fiscale: la banque centrale américaine a réagi comme prévu.

Les syndicats prévoient une guerre de tranchées entre Boeing et Bombardier

13:09 | Julien Arsenault, PC

À six jours d'une décision de Washington sur la CSeries, les représentants des travailleurs se montrent pessimistes.