Québec adopte la loi 108 créant l'Autorité des marchés publics

Publié le 01/12/2017 à 16:04

Québec adopte la loi 108 créant l'Autorité des marchés publics

Publié le 01/12/2017 à 16:04

Par La Presse Canadienne

Philippe Couillard. (Photo: LesAffaires.com)

Québec embauchera prochainement plusieurs dizaines de personnes pour oeuvrer au sein de la nouvelle Autorité des marchés publics (AMP), chargée de vérifier les contrats octroyés entre autres par les villes.


L'Assemblée nationale a adopté, vendredi, le projet de loi 108 qui crée l'AMP, une promesse du gouvernement libéral de Philippe Couillard après que la Commission Charbonneau en eut fait la recommandation.


Le ministre responsable du dossier, Robert Poëti, s'est réjoui de l'adoption du projet de loi. Il est clair pour lui que la collusion et la corruption au Québec ne seront jamais complètement enrayées. D'ailleurs, le ministre va même jusqu'à les comparer à de la mauvaise herbe, qui, après une première tonte, repousse parfois «encore un peu plus fort».


Une cinquantaine de vérificateurs déjà embauchés par l'Unité permanente anticorruption (UPAC) et l'Autorité des marchés financiers (AMF) seront transférés à l'AMP. Québec juge avoir besoin de «75 à 78» personnes de plus pour combler les besoins, pour un total de «120 à 130 personnes».


La création de cette unité entraînera des coûts de l'ordre de 10 millions $. Son budget annuel sera de 17,8 millions $.


M. Poëti considère que ces montants ne sont pas «une dépense» mais bien «un investissement».

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Le gouvernement fédéral affiche un déficit budgétaire de 19M$

Ce déficit pour l’exercice annuel terminé le 31 mars 2018 est légèrement inférieur à la prévision de 19,4 M$ prévu.

Trois pièges pour le nouveau gouvernement

Édition du 13 Octobre 2018 | Laura O'Laughlin

EXPERTE INVITÉE. Alors que l'économie québécoise atteint un sommet historique - un faible taux de chômage ...

À la une

La montée des inégalités est un (mauvais) choix de société (2)

ANALYSE - Les entreprises doivent mieux partager la richesse, selon des patrons. C'est bien, mais il faut en faire plus.

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

C'est le moment d'examiner vos finances et de profiter des possibilités de planification fiscale avant le 31 décembre.

Après les Panama papers, les banques françaises encore épinglées

19/10/2018 | AFP

Trois banques françaises sont à nouveau épinglées par des révélations de presse sur un scandale d'optimisation fiscale.