Numériser pour moderniser l'État, mais pas n'importe comment

Publié le 22/03/2016 à 09:10

Numériser pour moderniser l'État, mais pas n'importe comment

Publié le 22/03/2016 à 09:10

Par François Normand

(Photo: LesAffaires.com)

La numérisation est essentielle pour moderniser l'État et le rendre plus efficace. Mais si elle est faite sans objectif clair et mesurable, une telle stratégie est vouée à l'échec, affirment des spécialistes en numérisation de services gouvernementaux.


C'est ce qui ressort de la conférence «La stratégie numérique comme instrument de la modernisation de l'État», tenue ce lundi à Montréal lors d'un congrès organisé par l'Institut d'administration publique du Grand Montréal.


L'enjeu est de taille, alors que le gouvernement du Québec dévoilera sous peu sa stratégie numérique.


«Numériser, ce n'est pas seulement mettre de l'information gouvernementale en ligne!», laisse tomber Marie-Chantal Girard, vice-présidente politique et communications à Développement économique Canada (DEC).


Par exemple, un État n'adopte pas une stratégie numérique s'il ne fait que rendre publique sur internet des bases de données, ou s'il ne fait que publier sur ses sites web la documentation à propos de ses programmes.


Bref, un État qui se numérise s'attaque à tout son mode de fonctionnement, incluant ses relations avec les citoyens et les entreprises. C'est la seule manière de devenir plus efficace.


Par exemple, à Ottawa, le gouvernement a regroupé les sites web d'une dizaine de ministères en un seul site.


De plus, toutes les personnes à l'emploi du gouvernement canadien pourront bientôt être jointes par courriel à l'adresse @canada.ca (seule la portion qui précède le @ variera selon les fonctions des employés de l'État).


Par ailleurs, une stratégie claire de numérisation doit aussi être accompagnée d'instruments de mesure, souligne pour sa part Gohar Sargsyan, associée à CGI Holland Group, une filiale de CGI basée aux Pays-Bas.


«Si on ne mesure pas l'évolution des changements, il est impossible de savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas», dit celle qui conseille l'Union européenne sur sa stratégie numérique.


L'Estonie est un «pays intelligent»


En Europe, l'Estonie serait l'un des modèles à suivre avec le Danemark et les Pays-Bas, selon Gohar Sargsyan. La stratégie numérique a par exemple permis d'accroître la rapidité et l'efficacité de l'ensemble des services d'urgence dans le pays.


Comme les services en ligne du gouvernement estonien facilitent la vie des citoyens, ces derniers les utilisent à grande échelle. Par exemple, plus de 95% des Estoniens produisent leur déclaration d'impôt sur internet.


Pour sa part, Jacqueline Dubé, pdg du CEFRIO, affirme que le défi de l'État québécois est de permettre à ses employés d'utiliser toutes les technologies existantes - incluant les réseaux sociaux - pour améliorer la qualité des services gouvernementaux.


«Les citoyens sont très actifs dans leur vie. Mais on ne voit pas de transfer des compétences personnelles vers le travail», dit-elle, en précisant que 86% des foyers québécois ont un accès à internet.


Selon elle, la numérisation doit aussi faciliter la vie des entreprises. Par exemple, les PME ne devraient avoir qu'à s'identifier une seule fois lorsqu'elles font affaire avec le gouvernement Québec, et ce, peu importe le ministère.


Enfin, ultimement, l'État doit voir la numérisation comme un moyen et non comme une fin en soit, insistent les spécialistes.


Par exemple, à Ottawa, le processus de numération vise trois objectifs: comment améliorer la qualité de vie des citoyens, comment augmenter la compétitivité de l'économie canadienne, et comment favoriser l'enrichissement collectif?

À suivre dans cette section


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

À la une

La blockchain au profit de l'humanité

17/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Non, ce n’est pas le sermon du nouveau messie de la tech mais le critère d'un financement pour start-up.

Attachez vos ceintures, les cryptos nous emmènent vers le futur

15/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Il serait bon d’embarquer dans l’industrie des cryptos tout comme il l’était avec l’auto… en 1920.

Apple va investir 350 milliards US aux États-Unis

17/01/2018 | LesAffaires.com et AFP

Le géant annonce aussi une facture fiscale salée de 38G$US après la nouvelle réforme et un bonus de 2500$US par employé.