Nouveau plan d'électrification: une nouvelle auto fabriquée au Québec

Publié le 07/10/2013 à 14:03

Nouveau plan d'électrification: une nouvelle auto fabriquée au Québec

Publié le 07/10/2013 à 14:03

Par François Pouliot

La nouvelle politique économique du Québec lève en partie le voile sur la stratégie d'électrification des transports. Parmi les mesures au programme se trouvent un projet d'électrification d'autobus à Montréal et celui d'une nouvelle voiture électrique construite ici.


Québec investira 516 M$ dans les trois prochaines années dans diverses initiatives destinées à bâtir une filière électrique au Québec et à stimuler l'utilisation d'une énergie plus verte.


Au projet d'un système léger sur rail sur le pont Champlain et celui du prolongement du métro de Montréal s'ajoute un nouveau projet de 150 M$ qui permettra de doter le boulevard Saint-Michel d'autobus électriques (trolleybus). Ce tronçon devrait constituer le premier axe d'un réseau de quatre axes qui comptera aussi, à terme, les rues Jarry, Beaubien et Sauvé-Côte-Vertu.


À l'horizon 2017, le gouvernement vise une mise en circulation de 25 trolleybus articulés sur 9,6 km.


Dans une logique plus longue distance, le gouvernement annonce par ailleurs que le projet d'un monorail à grande vitesse sera étudié. Sa vitesse commerciale pourrait atteindre 250 km/h. Le projet visé semble être celui de l'inventeur Pierre Couture, qui est aussi le père du moteur-roue.


Une firme externe réalisera une étude préliminaire, suivie d'une étude de préfaisabilité.


Un projet d'auto «made in Québec»


Une enveloppe de 12,5 M$ est prévue pour épauler le développement d'un véhicule électrique québécois sous l'égide du Centre national du transport avancé, un organisme à but non lucratif.


Les documents parlent d'un véhicule qui «serait situé à mi-chemin entre le transport collectif et le transport individuel».


Le but est de créer un véhicule à usage partagé et communautaire et de placer le Québec à l'avant-garde de nouvelles tendances en mobilité.


Ce type de véhicule permettrait notamment de compléter l'offre des sociétés de transport des grandes villes, pour des déplacements urbains et périurbains.


Attirer des grands joueurs

Sur le même sujet

Ce que certains ignorent d'Amazon

Édition du 25 Novembre 2017 | Pierre-Olivier Langevin et Aaron Lanni

Pour le consommateur, Amazon est le concurrent moderne de Walmart. Qu'on magasine en ligne sur Amazon ou qu'on se ...

«La Terre est une entreprise se dirigeant vers la faillite»

17/11/2017 | lesaffaires.com

VIDÉO. Il est encore temps de sauver le monde «mais on veut pas trop en faire»...

À la une

Budget du Québec: mais pourquoi se met-on toujours à risque?

BLOGUE. L'utilisation de la réserve budgétaire est une grande imprudence. À qui la faute? À nous.

Si une équipe sportive peut faire de l'analytique, vous aussi!

BLOGUE. Le Big Data peut donner l’impression aux petites entreprises qu’elles ne sont pas concernées. Pourtant...

MTY: une erreur aux cartes-cadeaux ampute 13% au bénéfice, l'action perd 4%

Un retraitement comptable des cartes-cadeaux américaines de Cold Stone punit le franchiseur en Bourse.