Nouveau plan d'électrification: une nouvelle auto fabriquée au Québec

Publié le 07/10/2013 à 14:03

Nouveau plan d'électrification: une nouvelle auto fabriquée au Québec

Publié le 07/10/2013 à 14:03

Par François Pouliot

La nouvelle politique économique du Québec lève en partie le voile sur la stratégie d'électrification des transports. Parmi les mesures au programme se trouvent un projet d'électrification d'autobus à Montréal et celui d'une nouvelle voiture électrique construite ici.


Québec investira 516 M$ dans les trois prochaines années dans diverses initiatives destinées à bâtir une filière électrique au Québec et à stimuler l'utilisation d'une énergie plus verte.


Au projet d'un système léger sur rail sur le pont Champlain et celui du prolongement du métro de Montréal s'ajoute un nouveau projet de 150 M$ qui permettra de doter le boulevard Saint-Michel d'autobus électriques (trolleybus). Ce tronçon devrait constituer le premier axe d'un réseau de quatre axes qui comptera aussi, à terme, les rues Jarry, Beaubien et Sauvé-Côte-Vertu.


À l'horizon 2017, le gouvernement vise une mise en circulation de 25 trolleybus articulés sur 9,6 km.


Dans une logique plus longue distance, le gouvernement annonce par ailleurs que le projet d'un monorail à grande vitesse sera étudié. Sa vitesse commerciale pourrait atteindre 250 km/h. Le projet visé semble être celui de l'inventeur Pierre Couture, qui est aussi le père du moteur-roue.


Une firme externe réalisera une étude préliminaire, suivie d'une étude de préfaisabilité.


Un projet d'auto «made in Québec»


Une enveloppe de 12,5 M$ est prévue pour épauler le développement d'un véhicule électrique québécois sous l'égide du Centre national du transport avancé, un organisme à but non lucratif.


Les documents parlent d'un véhicule qui «serait situé à mi-chemin entre le transport collectif et le transport individuel».


Le but est de créer un véhicule à usage partagé et communautaire et de placer le Québec à l'avant-garde de nouvelles tendances en mobilité.


Ce type de véhicule permettrait notamment de compléter l'offre des sociétés de transport des grandes villes, pour des déplacements urbains et périurbains.


Attirer des grands joueurs

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Dorman Products : quand le bénéfice comptable trahit la réalité économique d'une entreprise

Édition du 23 Septembre 2017 | Pierre-Olivier Langevin

Votre véhicule automobile, qui commence à prendre de l'âge, vient (encore) de vous lâcher. Durant un détour chez ...

Prédire l'avenir, c'est possible!

Mis à jour le 18/09/2017 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Non, il ne s'agit pas de science-fiction, mais bel et bien d'une réalité à la portée de tous...

À la une

Tim Hortons mate la rébellion des franchisés

Il y a 40 minutes | François Remy

La direction de la chaîne de cafés a décidé de menacer les franchisés récalcitrants de rupture de contrat.

Fiscalité des PME: Morneau tuerait-il la poule aux oeufs d'or?

BLOGUE. Un pan de la réforme de Bill Morneau priverait Ottawa de revenus plutôt que de lui en procurer davantage.

10 choses à savoir vendredi

Après Equifax, la Banque Nationale, comment enrager la police avec votre iPhone, et Volvo, ce Spotify de l'automobile.