Martin Coiteux promet de mettre fin à l'éparpillement de l'État


Édition du 05 Juillet 2014

Ne demandez pas au nouveau président du Conseil du trésor du Québec s'il penchera à droite ou à gauche une fois que les finances publiques auront été assainies - en 2015-2016, si tout fonctionne comme prévu. Ni s'il voudra que l'État québécois ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La CAQ ouvre le jeu: faut-il utiliser les surplus du Québec?

26/01/2016 | François Pouliot

BLOGUE. La CAQ souhaite relancer l'économie du Québec en utilisant les surplus pour baisser les impôts. Qu'en penser?

Finances publiques: malheureusement, Bill Morneau n'est pas clair

12/01/2016 | François Pouliot

BLOGUE. Je veux vous présenter une évaluation claire de la situation budgétaire, a dit le ministre. Malheureusement...

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Il y a 42 minutes | LesAffaires.com et AFP

La Chine a «le couteau sous la gorge».

Titres en action: Aurora, Apple, Nike...

Mis à jour il y a 25 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Et si on révolutionnait la manière de calculer vos impôts?

BLOGUE. Notre système fiscal est rafistolé et plutôt inéquitable. Pourquoi ne pas le rebâtir sur de nouvelles bases?