Martin Coiteux promet de mettre fin à l'éparpillement de l'État


Édition du 05 Juillet 2014

Ne demandez pas au nouveau président du Conseil du trésor du Québec s'il penchera à droite ou à gauche une fois que les finances publiques auront été assainies - en 2015-2016, si tout fonctionne comme prévu. Ni s'il voudra que l'État québécois ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La CAQ ouvre le jeu: faut-il utiliser les surplus du Québec?

26/01/2016 | François Pouliot

BLOGUE. La CAQ souhaite relancer l'économie du Québec en utilisant les surplus pour baisser les impôts. Qu'en penser?

Finances publiques: malheureusement, Bill Morneau n'est pas clair

12/01/2016 | François Pouliot

BLOGUE. Je veux vous présenter une évaluation claire de la situation budgétaire, a dit le ministre. Malheureusement...

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

18/01/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!