Marois parlera à Redford d'un projet d'oléoduc qui suscite des craintes à Québec

Publié le 22/11/2012 à 13:28, mis à jour le 22/11/2012 à 15:07

Marois parlera à Redford d'un projet d'oléoduc qui suscite des craintes à Québec

Publié le 22/11/2012 à 13:28, mis à jour le 22/11/2012 à 15:07

Par La Presse Canadienne

La première ministre Pauline Marois rencontrera jeudi son homologue albertaine pour discuter d'un projet d'oléoduc dont les risques pour l'environnement ont suscité des craintes à Québec récemment.


Mme Marois a déclaré lors d'un point de presse qu'elle demandera des informations supplémentaires à la première ministre Alison Redford, peu après son arrivée à Halifax, en fin d'après-midi.


« La première chose que je veux pouvoir faire, c'est comprendre exactement ce que souhaiterait l'Alberta dans ce cas là plus particulier, poser un certain nombre de questions, a-t-elle dit. Évidemment, mon collègue l'a dit, ça peut avoir des impacts sur notre environnement et donc on est en droit de soulever certaines questions. »


La semaine dernière, le ministre de l'Environnement, Daniel Breton, a annoncé que le Québec souhaite évaluer les risques liés à l'inversion du flux d'un pipeline qui transporterait du pétrole albertain jusqu'à Montréal.


Ottawa a cependant fait savoir cette semaine que ce projet de la société Enbridge relève de sa juridiction, ce qui laissera le dernier mot aux autorités fédérales.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Marois passe les pouvoirs à Couillard

Il s'agissait de la première apparition publique de Mme Marois depuis la défaite de son parti lors des élections.

Pauline Marois: le faux pas des baisses d'impôt

03/04/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Une présentation économique assez claire, assez précise. Quelques questions plus tard, tout allait s'effondrer.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Telus achète Mobilicity, prise trois

15:26

Telus a déjà tenté par deux fois d'acheter le petit fournisseur.