La politique canadienne polluerait les négociations de l'ALÉNA

Publié le 21/09/2018 à 12:58

La politique canadienne polluerait les négociations de l'ALÉNA

Publié le 21/09/2018 à 12:58

Par AFP

Un conseiller économique de la Maison-Blanche a laissé entendre vendredi que le Canada ne signait pas un nouvel accord sur le traité commercial ALÉNA pour des raisons purement politiques et a prévenu Ottawa que l'administration Trump pourrait avancer sur le dossier uniquement avec le Mexique.


« Je suis un peu surpris que les Canadiens n’aient toujours pas signé (le projet de nouveau traité). Ils ont vraiment, vraiment un très bon accord (entre les mains) auquel ils devraient participer », a déclaré Kevin Hassett, sur la chaîne Fox News. 


« C’est du ressort des négociateurs, mais je m’inquiète du fait que la politique au Canada leur fasse perdre le sens commun, car il s’agit d’un très bon accord, élaboré pour séduire le Canada », a-t-il ajouté, en allusion aux élections provinciales qui doivent s’y dérouler le 1er octobre.


L’accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), qui unit les États-Unis, le Canada et le Mexique depuis 1994, est en renégociation depuis août 2017 à la demande de Donald Trump qui le juge inéquitable pour l’économie américaine.


Washington a signé un accord de principe avec Mexico le mois dernier et est en négociations depuis avec Ottawa.


Mais des litiges persistent entre les deux pays notamment sur question de la gestion de l’offre alors que l’administration Trump exige une plus grande ouverture du marché de son partenaire canadien.


Le gouvernement de Justin Trudeau ne cesse de marteler qu’il ne signera un accord que s’il est dans l’intérêt du Canada.


L’administration Trump est sous la pression du temps, comme l’a rappelé vendredi Kevin Hassett, car les Américains sont « très, très près de la date butoir » qu’ils se sont imposée, à savoir le 1er octobre, pour publier le texte du nouvel ALÉNA.


« Espérons » que les Canadiens signent « à la dernière minute ». « S’ils ne le font pas, nous continuerons avec Mexico », a également commenté le conseiller économique de Donald Trump.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

ACÉUM: Canada n'influencera pas la décision du Congrès

En attendant ce que soit ratifié, le Canada tente d'éliminer les droits de douane sur l’acier et l’aluminium.

Tarifs douaniers ou pas, Trudeau pourrait signer l'AEUMC

Il rappelle que le Canada souhaite toujours que ces droits de douane soient levés avant l'entrée en vigueur du traité.

À la une

Les grand(e)s de la gouvernance

Édition du 09 Février 2019 | Simon Lord

LES GRAND(E)S DE LA GOUVERNANCE — Ils sont influents. Ils sont diplômés des meilleures ...

Les prêts automobiles ne sont pas les prochains «subprimes»

Mis à jour à 15:09 | Dominique Beauchamp

La hausse des prêts automobiles défaillants inquiète, mais il ne faut pas y voir la prochaine crise.

Commerce international: téléchargez notre livre blanc issu de la ­Grande consultation

Édition du 09 Février 2019 | Les Affaires

Le 6 novembre dernier, Les Affaires organisait la Grande consultation sur le Commerce international. Les discussions ...