La décôte de Laval par S&P témoigne de la crise que la ville traverse

Publié le 22/12/2012 à 14:51

La décôte de Laval par S&P témoigne de la crise que la ville traverse

Publié le 22/12/2012 à 14:51

Par La Presse Canadienne

La décôte de la ville de Laval par l'agence Standard & Poor's (S&P) témoigne de l'ampleur de la crise que cette ville traverse, croit le président et fondateur du parti d'opposition Mouvement lavallois, David Decotis.


Selon lui, les nombreuses perquisitions _ l'escouade Marteau s'est rendue à Laval neuf fois depuis le mois d'octobre _ expliquent l'abaissement de la perspective de crédit de la ville de AA positif à AA stable par l'agence de notation S&P.


Fait à noter, toutefois, S&P a diminué cette cote le 15 novembre dernier, soit huit jours avant que le maire actuel, Alexandre Duplessis, ne soit choisi pour remplacer le maire démissionnaire Gilles Vaillancourt, qui avait été en poste pendant 23 ans.


L'agence appuie sa décision par un commentaire de l'analyste du crédit Nineta Zetea, qui fait état de "l'incertitude que connaît Laval au niveau du leadership", et qui pourrait "retarder certaines des priorités du conseil municipal, surtout en ce qui à trait au budget 2013".


S&P indique également que cette incertitude devrait être résolue "une fois le nouveau maire élu" et dit s'attendre à ce que la performance budgétaire et la liquidité de la ville de Laval "demeure solide au cours des deux prochaines années".

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Une saine gouvernance permet d'éviter bien des déboires

Édition du 18 Octobre 2014 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On n'en finit plus de constater à quel point la gouvernance a été malmenée au Québec au cours des dernières ...

Immobilier résidentiel: les prix se stabilisent à Montréal

Mis à jour le 07/02/2014 | Thomas Cottendin

Le prix des copropriétés est resté stable dans la grande région métropolitaine de Montréal en janvier.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.