L'investissement qu'il ne faut pas manquer


Édition du 06 Septembre 2014

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, n'est pas convaincu du besoin d'investir dans le réseau universitaire du Québec. Dès son entrée en fonction, il a rendu récurrentes les coupes budgétaires que le gouvernement Marois avait exigées des universités ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le patron d'Amazon crée une nouvelle fondation pour l'éducation

13/09/2018 | AFP

Son don qui correspond à 1% de sa fortune reste bien inférieur aux efforts philanthropique d'autres multimilliardaires.

Comment ces 60 technos québécoises comptent faciliter la réussite scolaire

11/09/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. «Ce qu’on a constaté, c’est que plusieurs étudiants manquent d’organisation.»

À la une

Investir: «C’est le temps de garder plus de liquidités»

20/11/2018 | Stéphane Rolland

Conserver des liquidités n’est plus une garantie d’appauvrissement à Wall Street, croit David Kostin, de Goldman Sachs.

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

20/11/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

20/11/2018 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.