Hydro-Québec amorce l'évacuation du chantier de La Romaine

Publié le 29/11/2018 à 13:54

Hydro-Québec amorce l'évacuation du chantier de La Romaine

Publié le 29/11/2018 à 13:54

Par La Presse Canadienne
Logo du siège social d'Hydro-Québec

(Photo: LesAffaires.com)

Près d'une centaine de travailleurs d'Hydro-Québec ont pu quitter jeudi matin le chantier de La Romaine 4 sur la Côte-Nord, dont l'accès est bloqué par les Innus de Nutashkuan depuis mercredi matin.


Une rencontre est prévue vendredi matin entre les représentants autochtones et la direction de la société d'État, mais à moins d'un déblocage à ce moment, Hydro-Québec n'aura d'autre choix que de poursuivre l'évacuation de ses travailleurs puisque ceux qui doivent les remplacer ne pourront accéder au chantier. 


De plus, il ne serait pas possible de maintenir un nombre élevé d'employés de toute façon puisque les manifestants empêchent le passage du ravitaillement en matière de nourriture, d'essence et d'équipement.


Hydro-Québec a confirmé jeudi à La Presse canadienne qu'au rythme prévu de rotation des travailleurs, le chantier sera «démobilisé» à compter du week-end et qu'on n'y maintiendra que des activités minimales d'entretien.


Par ailleurs, la société d'État ne cache pas son inquiétude face à la présence d'armes au sein des Autochtones qui ont érigé la barricade.


Un porte-parole de la communauté innue a confirmé jeudi matin que des armes se trouvaient sur place, précisant toutefois que celles-ci sont là «pour une chasse communautaire» décidée par les dirigeants de la communauté et que tout autre usage avait été formellement interdit par le conseil de bande et les aînés.

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Intelligence artificielle: cinq tendances qui changeront le monde de l'assurance

BLOGUE INVITÉ. Voici cinq tendances importantes qui changeront le visage de l’assurance au cours des prochaines années.

Les baisses de production de l'OPEP font grimper le prix du baril

10:42 | AFP

Plusieurs analystes appelaient toutefois à la prudence.

10 choses à savoir lundi

Google veut la taxe municipale, le virage électrique de Pétro-Canada, cette appli empêche les femmes de fuir le pays.