G20: Macron et Trudeau sur la même ligne face à Washington

Publié le 07/07/2017 à 15:18

G20: Macron et Trudeau sur la même ligne face à Washington

Publié le 07/07/2017 à 15:18

Par AFP

Photo IAN LANGSDON/AFP/Getty

Emmanuel Macron et Justin Trudeau ont affiché vendredi leur volonté de défendre l'accord de Paris sur le climat et le libre-échange commercial face à l'administration Trump, lors d'une rencontre en marge du G20 de Hambourg.


En préambule à cet entretien, le Premier ministre canadien a rappelé devant la presse leur «engagement ferme envers l'accord de Paris (...) pour contrer les changements climatiques».


En écho, le chef de l'Etat français a souligné leur "engagement commun" sur les questions climatiques «à un moment où (l'accord de Paris) est remis en cause par certains», dans une allusion à la décision du président américain Donald Trump d'en sortir.


Le président français a évoqué aussi «la croissance et le modèle de commerce" qu'ils entendent tous deux "promouvoir pour pouvoir financer des modèles de société qui sont exigeants» et dont on «a besoin aujourd'hui».


Evoquant le traité controversé de libre-échange eurocanadien (Ceta), il a rappelé que le gouvernement français avait nommé jeudi une commission d'évaluation de ses effets sur l'environnement et la santé pour tenir compte des critiques formulées à son encontre.


«La France elle-même a demandé une étude mais qui ne sera rendue que début septembre avec la volonté ferme de promouvoir un commerce juste, équitable» dans «l'esprit de cet accord», a déclaré le chef de l'Etat français.


Au-delà du fond, les deux benjamins du G20, étoiles montantes de la scène politique mondiale, ont une nouvelle fois manifesté leur proximité comme ils l'avaient fait au G7 de Taormina, affolant Internet avec les images de leur conversation, tout sourire, sur une terrasse dominant la Méditerranée.


C'est un «grand plaisir de jaser avec Emmanuel sur plein d'enjeux qu'on a en commun», a souligné le Premier ministre canadien après qu'ils soient tombés dans les bras l'un de l'autre.


«C'est juste toujours un grand plaisir d'échanger avec Emmanuel avec qui on a tellement d'atomes crochus et d'intérêts en commun», a-t-il insisté.


«Plaisir partagé», a répondu Emmanuel Macron.

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Voici comment «acheter canadien» à l'épicerie

Apporter son patriotisme au supermarché est plus facile à dire qu'à faire. Voici un petit guide pratique.

Refus du CETA par l'Italie: les appellations d'origines en cause

13/07/2018 | AFP

La majorité parlementaire au pouvoir à Rome rejette l'accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada.

À la une

Washington saisit l'OMC contre le Canada

15:34 | AFP

Pour contester les mesures prises en représailles aux taxes américaines sur l'acier et l'aluminium.

Crypto: la Régie autorise le tarif dissuasif d'Hydro-Québec

Mis à jour à 15:17 | Julien Arsenault, PC

Hydro-Québec pourra imposer un tarif dissuasif aux mineurs de cryptomonnaies, comme le Bitcoin, et promoteurs de ...

Uber cible d'une enquête pour discriminations sexuelles

15:07 | AFP

Le groupe américain Uber fait l'objet d'une enquête aux Etats-Unis sur des accusations de discriminations ...