Budget déposé le 27 mars: Québec s'attaque au remboursement de la dette

Publié le 14/03/2018 à 13:18

Budget déposé le 27 mars: Québec s'attaque au remboursement de la dette

Publié le 14/03/2018 à 13:18

Par La Presse Canadienne

Le dernier budget du gouvernement Couillard, pour le présent mandat, sera déposé le mardi 27 mars et mettra l'accent notamment sur le remboursement de la dette du Québec.


Le premier ministre Philippe Couillard et le ministre des Finances, Carlos Leitao, ont annoncé leurs couleurs, en point de presse, mercredi matin, disant vouloir lancer un message clair aux agences de notation de crédit: le Québec est bien déterminé à réduire le poids de sa lourde dette.


Le gouvernement se servira donc du Fonds des générations, créé en 2006, pour rembourser 10 milliards $ de sa dette au cours des cinq prochaines années, à raison de 2 milliards $ par année, dès l'année financière 2018-2019.


M. Couillard n'a pas caché qu'il avait choisi de devancer l'annonce sur la dette, et de l'isoler de la présentation du budget, dans le but de livrer un message fort aux créanciers du Québec.


«On veut que les agences de notation, les agences de crédit entendent cette mesure de façon isolée dans l'espace médiatique, plutôt que perdue dans un budget», a commenté le premier ministre.


Québec calcule que la réduction anticipée en paiements d'intérêts sur la dette, grâce au processus de remboursement mis en place, pourra atteindre 1 milliard $ d'ici cinq ans, somme qui pourra être réallouée au financement des services publics, au premier chef en santé et en éducation.


La dette brute du Québec atteint 203 milliards $, soit 51,9 pour cent du PIB. Depuis une dizaine d'années, le gouvernement cherche à réduire le ratio dette/PIB, jugé trop élevé en termes d'intérêts à verser annuellement. On prévoit que dès l'an prochain, grâce aux mesures annoncées, ce ratio sera inférieur à 50 pour cent et ramené à 45 pour cent dès 2022-2023, au lieu de 2025-2026, selon le scénario prévu initialement lors de la création du fonds.


Les paiements d'intérêts sur la dette que Québec doit verser annuellement sont évalués à quelque 10 milliards $.


En parallèle, le gouvernement s'engage à continuer à alimenter le Fonds des générations, dont la croissance sera cependant moins rapide que prévu. Québec prévoit y verser cette année 2,5 milliards $, et l'an prochain 3 milliards $.


La cagnotte accumulée dans ce fonds depuis 2006 atteint quelque 13 milliards $.


La loi permet au gouvernement de puiser dans le Fonds des générations, mais uniquement pour rembourser la dette.


Le premier ministre a dit observer de «l'incertitude» sur les marchés financiers présentement, ce qui pourrait annoncer la fin d'un cycle économique et une hausse des taux d'intérêt, voire une récession.


«Je constate que les taux d'intérêt vont augmenter», a commenté de son côté le ministre des Finances, Carlos Leitao, disant espérer une hausse modeste et à long terme.


Le ministre a ouvert un peu son jeu pour donner un aperçu des grandes orientations de son budget, sa dernière chance de séduire les contribuables avant l'échéance électorale.


Il s'agira de son cinquième budget, le quatrième équilibré.


Il a dit vouloir à cette occasion redonner «du temps de qualité» aux familles, améliorer le niveau vie des Québécois, réinvestir en santé et en éducation, de même qu'annoncer des investissements en transport.


Malmené dans les sondages, désormais en deuxième position dans les intentions de vote derrière la CAQ de François Legault, le gouvernement libéral profitera sûrement de l'occasion pour annoncer des mesures susceptibles d'accroître sa popularité. 


En plus du remboursement de la dette, le premier ministre a dit que les contribuables pouvaient espérer «plein d'autres mesures-phares dans le budget».


Le Fonds des générations est financé notamment grâce aux redevances versées par Hydro-Québec et des producteurs privés d'hydroélectricité.


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

Les grandes entreprises de technologie: bonnes ou mauvaises pour la société?

14:45

BLOGUE INVITÉ. Google et Facebook sont-ils bons pour vous?

Facebook: les photos de 6,8 millions d'utilisateurs dévoilées après une faille de sécurité

14:54 | AFP

Une faille de sécurité a rendu accessible l'ensemble des photos postées sur Facebook par 6,8 millions d'utilisateurs.