Alexandre Duplessis, conseiller indépendant, est nommé maire de Laval

Publié le 23/11/2012 à 13:12, mis à jour le 23/11/2012 à 13:15

Alexandre Duplessis, conseiller indépendant, est nommé maire de Laval

Publié le 23/11/2012 à 13:12, mis à jour le 23/11/2012 à 13:15

Par La Presse Canadienne

Les conseillers indépendants de Laval ont choisi Alexandre Duplessis comme nouveau maire, au terme d'un vote secret qui s'est tenu vendredi. Il l'a emporté par 15 voix contre 3.


Le nouveau maire est directeur Développement chez EBI-Énergie et siège au conseil municipal depuis 2005. Au comité exécutif de la Ville, il était jusqu'ici responsable des dossiers jeunesse, immigration et communautés culturelles, sports et activités physiques ainsi que services aux citoyens.


Âgé de 42 ans, Alexandre Duplessis est le père de deux fillettes et il entend se présenter à la course à la mairie en 2013.


Le candidat défait, Jacques St-Jean, est conseiller municipal du quartier Saint-François depuis 1993


Les 21 conseillers n'étaient pas tous présents au moment d'enregistrer leur choix entre deux candidats, tous deux issus de l'ancien parti PRO des Lavallois, dissous lundi.


Gilles Vaillancourt a démissionné dans la tourmente, le 9 novembre, alors que les allégations de corruption et de collusion envers son administration se multipliaient.


Une élection partielle n'était pas obligatoire puisque la démission de Gilles Vaillancourt est survenue moins d'un an avant les élections générales du 3 novembre 2013.

Sur le même sujet

Une saine gouvernance permet d'éviter bien des déboires

Édition du 18 Octobre 2014 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On n'en finit plus de constater à quel point la gouvernance a été malmenée au Québec au cours des dernières ...

Immobilier résidentiel: les prix se stabilisent à Montréal

Mis à jour le 07/02/2014 | Thomas Cottendin

Le prix des copropriétés est resté stable dans la grande région métropolitaine de Montréal en janvier.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le Canada trop exposé au marché immobilier, dit le FMI

Les prêteurs hypothécaires devraient compter moins sur Ottawa pour réduire les risques inhérents au marché immobilier.

L'immobilier stagne au Québec mais reprendra de la vigueur en 2015

La SCHL constate une stagnation de l'immobilier à Montréal, ce qui n'empêchera pas les prix de progresser d'ici 2016.

Sceptique concernant l'inflation

BLOGUE. La situation inflationniste ici en Amérique est fort différente de celle en Europe....