Loto-Québec parie sur les jeux en ligne

Publié le 13/08/2013 à 13:36

Loto-Québec parie sur les jeux en ligne

Publié le 13/08/2013 à 13:36

Par La Presse Canadienne

Loto-Québec a pris les grands moyens au cours de la période estivale dans l'espoir de voir ses revenus de jeu en ligne dépasser un pour cent de ses ventes totales de loteries en se payant une première campagne publicitaire à la télévision afin d'inciter ses clients à se tourner vers cette avenue.


Les publicités, diffusées du 17 juin au 28 juillet derniers, montraient des gens capables d'acheter un billet de loterie, notamment grâce à une application mobile, même s'ils étaient en forêt, chez le coiffeur ou parce que la température extérieure compliquait le déplacement vers un point de vente.


Le but de la société d'État est d'inciter ceux âgés de 35 à 49 ans, qui ont appris à se servir de téléphones intelligents et de tablettes numériques, à se tourner vers cette technologie pour se procurer leurs 6/49, Québec 49, Lotto Max et autres, a expliqué une porte-parole, Marie-Claude Rivet.


Plusieurs loteries en ligne, disponibles depuis un peu moins d'un an, ne représentent qu'un faible partie des ventes de Loto-Québec, qui désire profiter de l'engouement de plusieurs consommateurs vis-à-vis l'achat en ligne.


Selon Mme Rivet, la société d'État a pris les précautions nécessaires afin de limiter, dans la mesure du possible, l'utilisation frauduleuse de cette nouvelle technologie.


Les services de la firme Equifax ont ainsi été retenus afin de vérifier et valider toutes les nouvelles inscriptions. Mme Rivet a affirmé que dans le cas d'irrégularités, les clients concernés seraient contactés.


Elle reconnaît cependant qu'il y aura toujours des fraudeurs pour abuser du système, mais croit que Loto-Québec a déployé des moyens assez raffinés pour les "attraper".


Si cette offre de jeu en ligne relativement nouvelle, certains intervenants du milieu s'inquiètent de constater que l'accès au jeu devient de plus en plus facile.


Selon Valérie Van Mourik, clinicienne au programme du jeu pathologique du Centre de réadaptation en dépendance de Montréal, plusieurs personnes pourraient être tentées de jouer plus régulièrement grâce à des applications mobiles, même s'il ne s'agit pas de sommes colossales.


Pour la porte-parole de Loto-Québec, il en va tout autrement, puisque selon elle, les Québécois ont déjà accès à plusieurs milliers de sites Web illégaux pour jouer en ligne.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

15/12/2018 | Alain McKenna

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...