Warren Buffett relance son plaidoyer pour imposer davantage les riches

Publié le 26/11/2012 à 14:48

Warren Buffett relance son plaidoyer pour imposer davantage les riches

Publié le 26/11/2012 à 14:48

Par La Presse Canadienne

Le milliardaire Warren Buffett réclame de nouveau une augmentation du taux d'imposition des "ultra riches" et exhorte par ailleurs le Congrès américain à accepter des compromis sur les réductions de dépenses et les hausses d'impôts.


M. Buffett a émis ces commentaires sur la politique fiscale dans un texte publié lundi dans le quotidien The New York Times.


Dans son texte, l'homme d'affaires ridiculise l'idée voulant que les investisseurs soient tentés de se retirer du marché si les impôts sur les gains en capital augmentaient. M. Buffett dit n'avoir jamais été témoin d'une telle chose.


Le patron du conglomérat Berkshire Hathaway a réitéré sa demande d'un taux d'imposition minimal de 30 pour cent pour les gens dont le revenu se situe entre 1 et 10 millions $ US, et de 35 pour cent pour les individus dont le revenus est encore supérieur à celui-ci.


Au dire de M. Buffett, les républicains et les démocrates devront tous deux accepter d'importantes concessions pour ramener les États-Unis sur le droit chemin fiscal, mais, croit-il, les Américains n'accepteront rien de moins.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

GE allongerait 13 milliards pour la française Alstom

Le conglomérat General Electric discute pour acquérir le géant de l’énergie et des trains, qui bondit de 14% en Bourse.

Équipe économique du PLQ: des tensions sociales se dessinent

BLOGUE.Que choisira-t-on: les engagements du programme électoral ou une compression des salaires des employés de l'État?

Ottawa annoncera un nouveau type de régime de retraite

06:23

Le fédéral veut mettre en place un régime de pension à risque partagé qui touchera certains employés d'État.