Warren Buffett relance son plaidoyer pour imposer davantage les riches

Publié le 26/11/2012 à 14:48

Warren Buffett relance son plaidoyer pour imposer davantage les riches

Publié le 26/11/2012 à 14:48

Par La Presse Canadienne

Le milliardaire Warren Buffett réclame de nouveau une augmentation du taux d'imposition des "ultra riches" et exhorte par ailleurs le Congrès américain à accepter des compromis sur les réductions de dépenses et les hausses d'impôts.


M. Buffett a émis ces commentaires sur la politique fiscale dans un texte publié lundi dans le quotidien The New York Times.


Dans son texte, l'homme d'affaires ridiculise l'idée voulant que les investisseurs soient tentés de se retirer du marché si les impôts sur les gains en capital augmentaient. M. Buffett dit n'avoir jamais été témoin d'une telle chose.


Le patron du conglomérat Berkshire Hathaway a réitéré sa demande d'un taux d'imposition minimal de 30 pour cent pour les gens dont le revenu se situe entre 1 et 10 millions $ US, et de 35 pour cent pour les individus dont le revenus est encore supérieur à celui-ci.


Au dire de M. Buffett, les républicains et les démocrates devront tous deux accepter d'importantes concessions pour ramener les États-Unis sur le droit chemin fiscal, mais, croit-il, les Américains n'accepteront rien de moins.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Pas question de «marchander» le projet de loi 3, prévient Moreau

Québec n'entend pas reculer sur la réforme des retraites, prévient le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

Trouble en vue au paradis (fiscal)

Il y a 13 minutes | François Pouliot

BLOGUE. L'administration Obama vient de s'attaquer Ă  l'Ă©vitement fiscal. Chez Valeant, on deviendrait plus nerveux.

Restez zen face au recul des PME en Bourse

La faiblesse des PME en Bourse réduit l'évaluation élevée de ces titres et n'aura pas d'effet de contagion sur le S&P.