Warren Buffett relance son plaidoyer pour imposer davantage les riches

Publié le 26/11/2012 à 14:48

Warren Buffett relance son plaidoyer pour imposer davantage les riches

Publié le 26/11/2012 à 14:48

Par La Presse Canadienne

Le milliardaire Warren Buffett réclame de nouveau une augmentation du taux d'imposition des "ultra riches" et exhorte par ailleurs le Congrès américain à accepter des compromis sur les réductions de dépenses et les hausses d'impôts.


M. Buffett a émis ces commentaires sur la politique fiscale dans un texte publié lundi dans le quotidien The New York Times.


Dans son texte, l'homme d'affaires ridiculise l'idée voulant que les investisseurs soient tentés de se retirer du marché si les impôts sur les gains en capital augmentaient. M. Buffett dit n'avoir jamais été témoin d'une telle chose.


Le patron du conglomérat Berkshire Hathaway a réitéré sa demande d'un taux d'imposition minimal de 30 pour cent pour les gens dont le revenu se situe entre 1 et 10 millions $ US, et de 35 pour cent pour les individus dont le revenus est encore supérieur à celui-ci.


Au dire de M. Buffett, les républicains et les démocrates devront tous deux accepter d'importantes concessions pour ramener les États-Unis sur le droit chemin fiscal, mais, croit-il, les Américains n'accepteront rien de moins.

À la une

Immobilier : acheter des immeubles résidentiels ou commerciaux?

BLOGUE. Liste d’éléments qui démystifie les différences majeures entre l’investissement résidentiel et commercial.

Lettre ouverte aux professionnels des relations publiques

BLOGUE. Lorsque vous me contactez pour que j’écrive sur une publicité de dentifrice, vous perdez votre crédibilité.

L'action LinkedIn perd plus de 40% après des prévisions inquiétantes

13:11 | AFP

La faiblesse des prévisions a éclipsé les résultats meilleurs que prévu publiés parallèlement par LinkedIn pour 2015.