UPAC: mandat d'arrestation contre Porter et Duhaime

Publié le 27/02/2013 à 09:58, mis à jour le 27/02/2013 à 17:33

UPAC: mandat d'arrestation contre Porter et Duhaime

Publié le 27/02/2013 à 09:58, mis à jour le 27/02/2013 à 17:33

Par Martin Jolicoeur

Le Dr Arthur Porter est visé par un nouveau mandat d'arrestation du Commissaire à la lutte contre la corruption. Photo: CUSM

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a émis ce matin un mandat d'arrestation contre Arthur Porter, l'ancien directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et l'ex-président et chef de la direction de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime.


Trois autres personnes liées à la construction du CUSM - Jeremy Morris, associé de Sierra Asset Management,  Yanai Elbaz, ancien patron de CUSM, et Riadh Ben Aïssa, ex-vice-président de SNC-Lavalin - sont aussi visées par des mandats de l'UPAC.


Le Dr Porter, Pierre Duhaime et les trois autres suspects recherchés font tous face à des accusations de fraude, complot pour fraude, fraude envers le gouvernement et recyclage des produits de la criminalité (blanchiment d'argent).


Commission secrète et fabrication de faux 


De plus des accusation d'abus de confiance et de commissions secrète s'ajoutent à la liste des accusations d'Arthur Porter et de Yanaï Elabaz, tous deux du CUSM.


Les deux ex-haut dirigeants de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime et Riadh Ben Aïssa, font pour leur part face à des accusations supplémentaires de commissions secrètes et fabrication de faux. 


Ces sept accusations criminelles à l'endroit des deux anciens de SNC-Lavalin s'ajoutent à celles déjà portées contre eux au cours des derniers mois.  Ces nouvelles accusations ont été autorisées par le Bureau de lutte à la corruption et à la malversation du Directeur des poursuites criminelles et pénales.


SUIVRE L'AUTEUR SUR TWITTER: Martin Jolicoeur




 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Nathalie Normandeau quitte Raymond Chabot Grant Thornton

Mis à jour le 15/11/2013

Après un peu plus d'un an au sein de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, l'ex-ministre libérale ...

Corruption: Johnson & Johnson paye 2,2 M$ US pour clore des poursuites

Mis à jour le 04/11/2013

Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson (J&J) va payer 2,2 M$ US pour mettre fin à ...

OPINION Corruption: là où 99,9% des suspects sont jugés coupables
Mis à jour le 22/10/2013
Pas d'écoute électronique: «une question de droit», dit Michel Arsenault
Mis à jour le 07/10/2013
Corruption : Québec prépare une loi d'amnistie
Mis à jour le 03/10/2013
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Soprema: Drummondville défriche la Chine

Il y a 58 minutes | Suzanne Dansereau

La filiale québécoise de la société française Soprema a la mission de s'implanter en Chine.

Le co-fondateur d'Android quitte Google

11:42 | AFP

Andy Rubin avait intégré Google en 2005, quand le groupe internet avait racheté Android, alors une petite startup.

La correction évitée, comment terminerons-nous l'année?

10:49 | Jean Gagnon

À l’échelle mondiale, la correction boursière a été évitée de peu en octobre. Que nous réserve le reste de l'année?