UPAC: mandat d'arrestation contre Porter et Duhaime

Publié le 27/02/2013 à 09:58, mis à jour le 27/02/2013 à 17:33

UPAC: mandat d'arrestation contre Porter et Duhaime

Publié le 27/02/2013 à 09:58, mis à jour le 27/02/2013 à 17:33

Par Martin Jolicoeur

Le Dr Arthur Porter est visé par un nouveau mandat d'arrestation du Commissaire à la lutte contre la corruption. Photo: CUSM

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a émis ce matin un mandat d'arrestation contre Arthur Porter, l'ancien directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et l'ex-président et chef de la direction de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime.


Trois autres personnes liées à la construction du CUSM - Jeremy Morris, associé de Sierra Asset Management,  Yanai Elbaz, ancien patron de CUSM, et Riadh Ben Aïssa, ex-vice-président de SNC-Lavalin - sont aussi visées par des mandats de l'UPAC.


Le Dr Porter, Pierre Duhaime et les trois autres suspects recherchés font tous face à des accusations de fraude, complot pour fraude, fraude envers le gouvernement et recyclage des produits de la criminalité (blanchiment d'argent).


Commission secrète et fabrication de faux 


De plus des accusation d'abus de confiance et de commissions secrète s'ajoutent à la liste des accusations d'Arthur Porter et de Yanaï Elabaz, tous deux du CUSM.


Les deux ex-haut dirigeants de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime et Riadh Ben Aïssa, font pour leur part face à des accusations supplémentaires de commissions secrètes et fabrication de faux. 


Ces sept accusations criminelles à l'endroit des deux anciens de SNC-Lavalin s'ajoutent à celles déjà portées contre eux au cours des derniers mois.  Ces nouvelles accusations ont été autorisées par le Bureau de lutte à la corruption et à la malversation du Directeur des poursuites criminelles et pénales.


SUIVRE L'AUTEUR SUR TWITTER: Martin Jolicoeur




 

Sur le même sujet

CEIC: comment on combat la corruption ailleurs dans le monde

24/11/2015 | François Normand

Dans le monde, les autorités luttent depuis des décennies pour combattre le fléau de la collusion et de la corruption.

Ère Zampino: l'UPAC doit tout faire pour prouver la collusion

Édition du 06 Août 2015 | Jean-Paul Gagné

De bonnes nouvelles sont venues de l’Unité permanente anti-collusion (UPAC) ces derniers jours.

À la une

Donald Trump signe l'acte de retrait du TPP

12:23

Cette décision est «une bonne chose pour le travailleur américain» a-t-il assuré.

ALENA: Trump annonce des négociations avec le Canada et le Mexique

11:23

Donald Trump a affirmé qu'il allait commencer à renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna).

Trump veut supprimer 75% de la réglementation

10:46

Le président des États-Unis promet aux PDG de s'attaquer à la paperasse devenue hors de contrôle.