Une politique bioalimentaire muselée par la réglementation


Édition du 21 Avril 2018

Beaucoup d'espoirs sont fondés dans la politique bioalimentaire que vient d'annoncer le gouvernement du Québec. Les objectifs sont louables, mais les moyens sont limités. Il faudra compter sur le dynamisme des entreprises agricoles et les milieux liés à l'alimentation ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Après un trimestre difficile, High Liner renvoie de ses employés

Aliments High Liner (HLF, 7,22$) a annoncé jeudi la mise à pied de 14 % de ses employés ...

Les produits alimentaires au pot dans la mire de Molson Coors

«Nous ne [voulons] pas être des spectateurs lorsque ce nouveau marché s’ouvrira», affirme Mark Hunter.

À la une

Êtes-vous obligé d'accepter une promotion?

BLOGUE INVITÉ. Il est essentiel de bien comprendre ce que représente la promotion, ses implications ainsi que son impact

10 choses à savoir lundi

Un «Uber du déneigement» s'en vient. Les salles d'essayage congelées de Canada Goose. L'atterrisseur lunaire de demain!

Leaders, voici pourquoi vos conseils ne sont jamais écoutés!

BLOGUE. À force d'agir en expert «qui sait toujours tout sur tout», les oreilles des autres deviennent sourdes.