Un sommet économique des provinces sans Stephen Harper

Publié le 22/11/2012 à 07:47, mis à jour le 22/11/2012 à 07:52

Un sommet économique des provinces sans Stephen Harper

Publié le 22/11/2012 à 07:47, mis à jour le 22/11/2012 à 07:52

Par La Presse Canadienne

Stephen Harper est le grand absent de la réunion de nature économique des premiers ministres des provinces du pays. Photo: Bloomberg

Les premiers ministres des provinces, dont Pauline Marois, sont attendus jeudi à Halifax pour discuter d'enjeux économiques.


Ils tenteront d'élaborer un plan économique commun dans une période de tiède croissance et de dettes élevées.


Mais certains participants estiment que l'absence du premier ministre Stephen Harper lors de ce forum du Conseil de la fédération pourrait bien saborder cet objectif.


Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Darrell Dexter, affirme qu'il est difficile pour les provinces de faire des plans sans savoir ce que le premier ministre Harper envisage pour le pays dans son ensemble.


Son homologue ontarien Dalton McGuinty a fait valoir que le moment aurait été propice pour tenir un sommet avec le premier ministre Harper dans le but d'élaborer un plan pour stimuler la productivité.


Il espère toujours que les premiers ministres présents puissent réaliser des progrès.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Les Péruviens se mettent au shopping!

Édition du 31 Janvier 2015 | David Riendeau

Pour l'ouverture de la première boutique américaine Forever 21 au Pérou, en septembre, une file de plusieurs ...

Canada: taux de chômage révisé en hausse à 6,7% en décembre

28/01/2015 | AFP

Le taux de chômage au Canada s'est établi à 6,7% fin 2014, un chiffre révisé à ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Google déçoit et tente de désamorcer les doutes

29/01/2015

«Nous avons enregistré une solide performance en publicité», fait valoir le Québécois Patrick Pichette.

Corruption chez Bombardier?: le CA doit clarifier l'affaire

29/01/2015 | François Pouliot

BLOGUE. Nous avons de nouveaux détails sur les allégations de corruption chez Bombardier.Le CA doit clarifier l'affaire.

Couche-Tard sur les rangs pour 500 stations-service Esso?

29/01/2015 | Yannick Clérouin

Un analyste de Desjardins croit que la société lavalloise et sa rivale CST Brands seront intéressées.