Un sommet économique des provinces sans Stephen Harper

Publié le 22/11/2012 à 07:47, mis à jour le 22/11/2012 à 07:52

Un sommet économique des provinces sans Stephen Harper

Publié le 22/11/2012 à 07:47, mis à jour le 22/11/2012 à 07:52

Par La Presse Canadienne

Stephen Harper est le grand absent de la réunion de nature économique des premiers ministres des provinces du pays. Photo: Bloomberg

Les premiers ministres des provinces, dont Pauline Marois, sont attendus jeudi à Halifax pour discuter d'enjeux économiques.


Ils tenteront d'élaborer un plan économique commun dans une période de tiède croissance et de dettes élevées.


Mais certains participants estiment que l'absence du premier ministre Stephen Harper lors de ce forum du Conseil de la fédération pourrait bien saborder cet objectif.


Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Darrell Dexter, affirme qu'il est difficile pour les provinces de faire des plans sans savoir ce que le premier ministre Harper envisage pour le pays dans son ensemble.


Son homologue ontarien Dalton McGuinty a fait valoir que le moment aurait été propice pour tenir un sommet avec le premier ministre Harper dans le but d'élaborer un plan pour stimuler la productivité.


Il espère toujours que les premiers ministres présents puissent réaliser des progrès.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le Québec et l'Ontario veulent le retour de l'influence du Centre du Canada

Il y a 59 minutes | La Presse Canadienne

Les premiers ministres du Québec et de l'Ontario s'engagent à travailler ensemble pour restaurer ...

Le nombre de prestataires d'assurance emploi était pratiquement inchangé en août

Après avoir diminué en juillet, le nombre de personnes touchant des prestations d'assurance-emploi ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: Se fier uniquement au courtier, grave erreur!

BLOGUE. Que ce soit pour vendre ou pour acheter un immeuble, pensez à y mettre les efforts.

Bourses: retour au vert, Metro, Couche-Tard et Jean Coutu à un sommet historique

Mis à jour à 11:49 | LesAffaires.com et AFP

Les titres de consommation de base brillent; Raymond James amorce le suivi du titre de Metro avec une cible de 75$.

Patrick Pichette accueille la Maison Notman au sein de Google for Entrepreneurs

La Maison Notman, le haut lieu des start-ups à Montréal, devient aujourd’hui le deuxième hub ...