Tourisme Montréal fait de Paris une priorité


Édition du 13 Février 2016

Tourisme Montréal fait de Paris une priorité


Édition du 13 Février 2016

Par Martin Jolicoeur

[Photo : Shutterstock]

Dans l'espoir de promouvoir Montréal comme destination touristique et de poser les bases de relations d'affaires durables avec Paris, une délégation montréalaise s'apprête à se rendre dans la Ville lumière.


Du 6 au 10 mars, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) et Tourisme Montréal organisent la deuxième édition de la semaine MTL à Paris, une mission commerciale, culturelle et touristique visant à faire rayonner davantage la métropole dans la capitale française.


«Le saupoudrage d'efforts de marketing au Brésil et autres destinations avec lesquelles nous n'avons pas de liaisons aériennes directes est terminé, affirme Yves Lalumière, pdg de Tourisme Montréal. Pour nous, Paris est un marché prioritaire que nous voulons stimuler par tous les moyens.»


Et pour cause. L'année dernière, Montréal a accueilli 270 000 touristes en provenance de la France, soit environ 13 % de l'ensemble des touristes étrangers. Les Français représentent ainsi la deuxième clientèle touristique étrangère en importance, derrière les Américains (56 % des touristes étrangers à Montréal).


Rejoignez-moi sur Linkedin / Suivez-moi sur Twitter / Lisez mes derniers textes 


Au printemps 2015, quelque 90 représentants d'entreprises et d'organismes de Montréal avaient pris part à cette semaine montréalaise à Paris. Elle s'était greffée à l'ouverture de l'exposition de Jean Paul Gaultier à Paris, une réalisation du Musée des beaux-arts de Montréal. C'est lors de cette même mission qu'on avait notamment pu confirmer la tenue à Montréal du Forum social mondial, qui doit attirer 50 000 délégués en août prochain.


Moment Factory sera du voyage


Cette année, la mission, qui ne comprend encore qu'une cinquantaine de délégués, entend profiter de la tenue à Paris du festival culinaire Omnivore pour mieux faire connaître les produits et le savoir-faire de l'industrie agroalimentaire montréalaise.


En plus d'une conférence de l'ancien premier ministre Pierre Marc Johnson portant sur l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne, la mission organise la soirée Montréal Moment, un événement immersif visant à promouvoir le talent créatif et artistique de la métropole. Moment Factory, qui vient d'ouvrir un bureau à Paris, sera mise à contribution.


«On ne se rend pas toujours compte à quel point l'image de Montréal est intimement liée au travail de son industrie créative, soutient Michel Leblanc, pdg de la CCMM. Rappeler cette particularité d'ici aussi souvent que possible rapporte à tous les secteurs de notre économie.»


Selon une étude de la CCMM, les «industries créatives» emploient directement plus de 91 000 personnes, soit 4,6 % du total des emplois de la région métropolitaine de recensement, et génèrent annuellement 8,6 milliards de dollars en retombées économiques directes et indirectes.


Rejoignez-moi sur Linkedin 


Suivez-moi sur Twitter  


Lisez mes derniers textes 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Google plaide contre une portée mondiale du «droit à l'oubli»

11/09/2018 | AFP

Le groupe rejette l'idée qu'une décision prise en France ait un effet dans le monde entier.

«Laissons les cryptomonnaies se développer dans leur espace virtuel»

05/07/2018 | LesAffaires.com et AFP

Mais le «M. Bitcoin» du gouvernement français conseille de bien tenir les banques à l'écart des jetons numériques.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: