Tarifs sino-américains: c'est America inc. qui écope

Publié le 11/10/2018 à 15:07

Tarifs sino-américains: c'est America inc. qui écope

Publié le 11/10/2018 à 15:07

Par lesaffaires.com

[Photo: 123rf]

Une coalition de groupes d’affaires américains luttant contre les tarifs douaniers du président Donald Trump a lancé une annonce publicitaire visant à informer les électeurs avant les élections de mi-mandat que ces mesures coûtent 1,4 milliard de dollars par mois aux entreprises et aux consommateurs américains.


Selon le groupe, dans le Michigan, État qui compte plusieurs élections concurrentes cet automne, les coûts des tarifs ont triplé en août par rapport à l’année précédente, alors qu’ils ont plus que doublé dans des endroits comme le Texas, l’Illinois et la Virginie-Occidentale révèle Reuters.


À l’échelle nationale, la hausse est de 45 % en août par rapport à août précédent — et l’organisation avertit que tous les tarifs ne sont pas entrés en vigueur.


Le groupe, qui se fait appeler « Tariffs Hurt the Heartland », a analysé les données relatives aux paiements tarifaires par État et au niveau national et a d’abord communiqué les résultats à Reuters.


« Ces tarifs sont des taxes sur les entreprises et les consommateurs américains », a déclaré la porte-parole du groupe, Angela Hofmann. « Ils ne sont pas payés par d’autres pays. Ils sont payés ici, chez eux. »


Le groupe cible les membres du Congrès du « Heartland », notamment l’Ohio, la Pennsylvanie, l’Illinois, l’Indiana et le Tennessee. Il a prévu une série de réunions publiques à l’échelle nationale, y compris un événement jeudi en Pennsylvanie, au cours duquel il prévoit présenter des données montrant que les entreprises de l’État ont payé 45 millions de dollars supplémentaires en tarifs par rapport à août de l’année précédente.


Le groupe lance également une publicité numérique accusant les responsables de l’administration Trump de minimiser le coût des tarifs tout en présentant une longue liste d’articles soumis à de nouvelles taxes à l’importation.


La coalition comprend des groupes représentant certaines des plus grandes entreprises du pays, notamment des membres de la Fédération nationale du commerce de détail et de la Retail Industry Leaders Association. L’American Petroleum Institute, qui représente d’importantes sociétés pétrolières comme Exxon Mobil et Chevron, ainsi que la Retail Industry Leaders Association, qui représente des chaînes de distribution comme Target et Autozone, font partie des groupes à rejoindre.


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Le libre-échange Canada-Chine est-il encore possible?

16/10/2018 | François Normand

Ottawa est pris entre l'arbre et l'écorce en raison de la nouvelle politique commerciale américaine hostile à la Chine.

La Chine creuse son écart commercial avec les États Unis

Les exportations chinoises vers le marché américain ne semblent pas souffrir des tarifs douaniers.

À la une

Aluminium: les négociateurs s’activent en coulisse pour mettre fin aux tarifs

Édition du 20 Octobre 2018 | Kévin Deniau

Même si cela n’a pas résolu la question des tarifs, l’entente pour réformer le traité de libre-échange entre...

SuccessFinder : portrait-robot des meilleurs candidats

15:58 | Anne-Marie Tremblay

PME DE LA SEMAINE. «C'est comme si l’on pouvait décortiquer l’ADN du travailleur plutôt que son groupe sanguin. »

Fitzgibbon à l'Économie, Dubé au trésor et Girard aux Finances

15:43 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le Développement économique régional est confié à la nouvelle députée de Côte-du-Sud, Marie-Ève Proulx.