Surprise ! Les émissions de CO2 ont baissé aux É-U

Publié le 17/08/2012 à 15:47, mis à jour le 17/08/2012 à 15:48

Surprise ! Les émissions de CO2 ont baissé aux É-U

Publié le 17/08/2012 à 15:47, mis à jour le 17/08/2012 à 15:48

Par AFP

Les émissions américaines de dioxyde de carbone ont baissé en 2011 et sont au premier trimestre 2012 les plus faibles enregistrées depuis 20 ans, alors que les Etats-Unis consomment plus de gaz naturel et moins de charbon, a révélé vendredi l'Agence d'information sur l'énergie (EIA).


Cette baisse surprise du deuxième plus gros émetteur de CO2 intervient malgré le manque de réglementations visant à limiter le réchauffement climatique, mais on ne sait pas si ces baisses sont temporaires ou si elles annoncent une tendance plus significative.


Selon les chiffres officiels produits par l'EIA, les émissions de carbone liées à la consommation d'énergie ont baissé de 2,4% entre 2010 et 2011. Contrairement à la dernière baisse, intervenue pendant un recul de l'économie en 2009, celle-ci ne suit pas exactement les fluctuations économiques.


Au premier trimestre 2012, ces émissions étaient en baisse de près de 8% par rapport à la même période en 2011, atteignant leur plus bas niveau depuis 1992. L'EIA tempère toutefois ce recul, expliquant que l'hiver très doux a entraîné une diminution de la demande en chauffage.


Si l'EIA estime qu'il est "difficile de tirer des conclusions" d'une année sur l'autre, l'utilisation accrue du gaz naturel au détriment du charbon et l'amélioration de l'efficacité énergétique des voitures, pourraient avoir un impact sur le long terme.


Ce trimestre a enregistré les plus faibles émissions de CO2 dues au charbon --la source d'énergie la plus "sale"-- depuis 1983. "Les installations utilisent plus de gaz naturel, moins cher", explique un rapport de l'EIA.


Emettant moins de CO2 que le charbon, le gaz naturel est en plein boom malgré la technique controversée utilisée pour son extraction qui risque de contaminer les nappes phréatiques.


L'agence estime que les émissions américaines en 2020 seront plus de 9% inférieures à celles de 2005, même si aucune réglementation autre que celle concernant les véhicules n'était mise en place.


S'il a promis une baisse des émissions de CO2, le président Obama n'a pas été suivi par le Congrès, les républicains estimant notamment les mesures trop coûteuses.


Les négociations internationales sont aussi dans l'impasse, la Chine, qui est le plus gros émetteur, refusant tout traité contraignant.


 

À suivre dans cette section


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre


image

Sommet Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre

Sur le même sujet

Le Canada va fixer un prix sur les émissions de CO2

04/12/2015 | AFP

Le Canada va «mettre un prix» sur le CO2 et «réduire la pollution» générée par ce gaz à effet de serre.

Climat: les 50 plus gros émetteurs du monde polluent...encore plus

Mis à jour le 17/10/2013

Les émissions de gaz à effet de serre des 500 plus grandes entreprises cotées mondiales ont ...

À la une

FedEx supprime 214 emplois au Canada

Après 32 ans de présence au pays, le géant de la livraison ferme ses 24 boutiques, son usine et son siège social.

McDonald's lance une ligne de vêtements... gratuits

21/07/2017 | François Remy

BLOGUE. Pour étoffer son nouveau service de livraison, le géant s'essaie à la couture. Du marketing monté en épingle?

Quand la reprise immobilière s'étend à tout le Québec

21/07/2017 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Les ventes ont augmenté dans 70 des 95 divisions de recensement du Québec au cours des 12 derniers mois.