Power Corporation de Desmarais: un empire international

Publié le 09/10/2013 à 15:41

Power Corporation de Desmarais: un empire international

Publié le 09/10/2013 à 15:41

Par AFP

Le groupe canadien Power Corporation, dont le propriétaire Paul Desmarais vient de s'éteindre à l'âge de 86 ans, a des intérêts dans plusieurs groupes d'assurances ou industriels comme London Life, Total, GDF-Suez, Pernod Ricard ou Imerys.


La fortune de Paul Desmarais, 276e fortune de la planète est estimée à 4,5 milliards de dollars, selon le dernier classement du magazine américain Forbes.


Francophone originaire de la province d'Ontario, Paul Desmarais a pris le contrôle de Power Corporation du Canada (PCC) dès 1968. Il en est le président et le PDG jusqu'en 1996, lorsque ses fils Paul Jr. et André le remplacent et deviennent co-PDG.


Power Corporation est une société de gestion et de portefeuille diversifiée côtée à la Bourse de Toronto où sa capitalisation est de 13 milliards de dollars. PCC oeuvre principalement dans les services financiers et l'assurance.


A travers ses diverses participations, notamment dans la holding Parjointco --établie aux Pays-Bas et détenue conjointement avec le milliardaire belge Albert Frère--, PCC est également actif dans le traitement de l'eau (Suez Environnement), la production d'électricité (GDF Suez), l'extraction minière (Imerys), les vins et spiritueux (Pernod Ricard), ou encore les communications. La société emploie 33 000 personnes dans le monde et détient des actifs de 271 milliards de dollars. Power Corporation gère, directement et indirectement, des activités de 525 milliards de dollars, au Canada, aux États-Unis, en Europe, et en Asie.


Power Corporation du Canada est la holding de tête de l'empire avec Great Lifeco, Financière IGM, Parjointco à parts égales avec son ami Albert Frère --patron du groupe Bruxelles Lambert et première fortune de Belgique--, et Communications et Médias.


+ Great-West Lifeco (68,2%) contrôle Great-West, compagnie d'assurance-vie, London Life, compagnie d'assurance-vie, la Compagnie d'assurance du Canada sur la vie, Great-West Life, Annuity Insurance Company et le fonds d'investissement américain Putnam.


+ Financière IGM (58,7%) contrôle les fonds d'investissements Groupe Investors, Corporation financière Mackenzie, Investment Planning Counsel.


+ Parjointco détient le Suisse Pargesa, et en cascade le Groupe Bruxelles Lambert (50%), Imerys, Total, GDF Suez, Lafarge, Suez Environnement.


+ Communications et Médias avec ses sociétés numériques comme Workopolis, Olive Media et La Presse Télé, et le groupe de presse Gesca, qui détient les journaux La Presse, Le Soleil, La Voix de l'Est, La Tribune, Le Nouvelliste, Le Droit et Le Quotidien.


Le groupe Desmarais possède aussi des intérêts en Asie, en Europe et aux États-Unis (Sagard China, China Asset Management, Citic Pacific, Sagard Capital, Sagard Europe, fonds d'investissements et fonds de couverture).


Paul Desmarais était propriétaire du fastueux domaine Sagard, dans le domaine de Charlevoix, au Québec, domaine de 22 000 hectares comprenant 32 lacs et s'étendant sur 80 kilomètres.

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Bourse: faiblesse au terme d'une semaine solide

Mis à jour le 11/05/2018 | LesAffaires.com et AFP

La Bourse de Toronto a clôturé en hausse vendredi, malgré la publication d'un rapport mitigé ...

La Presse a-t-elle encore une chance?

Mis à jour le 09/05/2018 | François Pouliot

Quel avenir La Presse a-t-elle maintenant devant elle? Le défi est colossal.

À la une

Des données «portables» pour les internautes

20/07/2018 | AFP

Des géants de la tech, dont Facebook, promettent de faciliter la portabilité des données

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

20/07/2018 | Catherine Charron

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

Le Japon renoue avec le blé canadien

Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié et non autorisé en Alberta.