Power Corporation de Desmarais: un empire international

Publié le 09/10/2013 à 15:41

Power Corporation de Desmarais: un empire international

Publié le 09/10/2013 à 15:41

Par AFP

Le groupe canadien Power Corporation, dont le propriétaire Paul Desmarais vient de s'éteindre à l'âge de 86 ans, a des intérêts dans plusieurs groupes d'assurances ou industriels comme London Life, Total, GDF-Suez, Pernod Ricard ou Imerys.


La fortune de Paul Desmarais, 276e fortune de la planète est estimée à 4,5 milliards de dollars, selon le dernier classement du magazine américain Forbes.


Francophone originaire de la province d'Ontario, Paul Desmarais a pris le contrôle de Power Corporation du Canada (PCC) dès 1968. Il en est le président et le PDG jusqu'en 1996, lorsque ses fils Paul Jr. et André le remplacent et deviennent co-PDG.


Power Corporation est une société de gestion et de portefeuille diversifiée côtée à la Bourse de Toronto où sa capitalisation est de 13 milliards de dollars. PCC oeuvre principalement dans les services financiers et l'assurance.


A travers ses diverses participations, notamment dans la holding Parjointco --établie aux Pays-Bas et détenue conjointement avec le milliardaire belge Albert Frère--, PCC est également actif dans le traitement de l'eau (Suez Environnement), la production d'électricité (GDF Suez), l'extraction minière (Imerys), les vins et spiritueux (Pernod Ricard), ou encore les communications. La société emploie 33 000 personnes dans le monde et détient des actifs de 271 milliards de dollars. Power Corporation gère, directement et indirectement, des activités de 525 milliards de dollars, au Canada, aux États-Unis, en Europe, et en Asie.


Power Corporation du Canada est la holding de tête de l'empire avec Great Lifeco, Financière IGM, Parjointco à parts égales avec son ami Albert Frère --patron du groupe Bruxelles Lambert et première fortune de Belgique--, et Communications et Médias.


+ Great-West Lifeco (68,2%) contrôle Great-West, compagnie d'assurance-vie, London Life, compagnie d'assurance-vie, la Compagnie d'assurance du Canada sur la vie, Great-West Life, Annuity Insurance Company et le fonds d'investissement américain Putnam.


+ Financière IGM (58,7%) contrôle les fonds d'investissements Groupe Investors, Corporation financière Mackenzie, Investment Planning Counsel.


+ Parjointco détient le Suisse Pargesa, et en cascade le Groupe Bruxelles Lambert (50%), Imerys, Total, GDF Suez, Lafarge, Suez Environnement.


+ Communications et Médias avec ses sociétés numériques comme Workopolis, Olive Media et La Presse Télé, et le groupe de presse Gesca, qui détient les journaux La Presse, Le Soleil, La Voix de l'Est, La Tribune, Le Nouvelliste, Le Droit et Le Quotidien.


Le groupe Desmarais possède aussi des intérêts en Asie, en Europe et aux États-Unis (Sagard China, China Asset Management, Citic Pacific, Sagard Capital, Sagard Europe, fonds d'investissements et fonds de couverture).


Paul Desmarais était propriétaire du fastueux domaine Sagard, dans le domaine de Charlevoix, au Québec, domaine de 22 000 hectares comprenant 32 lacs et s'étendant sur 80 kilomètres.

À suivre dans cette section


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Power Corp.: Bonne chance M. Roustan

25/10/2017 | Yannick Clérouin

BLOGUE. L'actionnaire aux prétentions activistes a peu de chances de succès avec sa campagne.  

Pourquoi j'aime Power Corporation

Édition du 16 Septembre 2017 | Tahar Mansour

En 1970, alors que j'avais presque 20 ans, le Canada a reconnu officiellement la Chine. Je fréquentais la Faculté de ...

À la une

La blockchain au profit de l'humanité

BLOGUE. Non, ce n’est pas le sermon du nouveau messie de la tech mais le critère d'un financement pour start-up.

Attachez vos ceintures, les cryptos nous emmènent vers le futur

15/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Il serait bon d’embarquer dans l’industrie des cryptos tout comme il l’était avec l’auto… en 1920.

Apple va investir 350 milliards US aux États-Unis

14:39 | LesAffaires.com et AFP

Le géant annonce aussi une facture fiscale salée de 38G$US après la nouvelle réforme et un bonus de 2500$US par employé.