Pas de NASCAR à Montréal en 2012

Publié le 05/10/2012 à 15:40, mis à jour le 05/10/2012 à 15:44

Pas de NASCAR à Montréal en 2012

Publié le 05/10/2012 à 15:40, mis à jour le 05/10/2012 à 15:44

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

NASCAR ne s'arrêtera pas à Montréal l'an prochain. Le Napa Pièces d'autos 200, étape montréalaise de la série Nationwide, ne sera pas disputé en 2013, a fait savoir le promoteur local de l'événement François Dumontier, vendredi.


C'est pour des raisons de logistique avant tout que Dumontier et NASCAR ont décidé de renoncer à la septième présentation annuelle de cet événement qui était traditionnellement tenu au mois d'août sur le circuit Gilles-Villeneuve.


Dans l'espoir d'accroître les chances que la course devienne rentable, Dumontier avait demandé à NASCAR que la course soit tenue plus tard dans l'année, ainsi qu'un dimanche au lieu d'un samedi.


La série Nationwide est en quelque sorte la deuxième division de NASCAR, dont la compétition-phare est la Coupe Sprint. Les courses ont donc lieu le samedi, la veille des épreuves de Sprint, chaque week-end.


Pour que l'étape montréalaise ait lieu un dimanche, il aurait fallu que NASCAR lui réserve un week-end entier, où il n'y avait pas de course de Coupe Sprint au programme. Puisque le calendrier de la Coupe Sprint est déjà très chargé avec 36 épreuves officielles et deux non-officielles, et s'étend de février à novembre, NASCAR n'a pu trouver de solution. Elle avait déjà accordé à Dumontier une telle faveur par le passé, en 2009 et 2010, avant de revenir à un samedi en 2011.


Si Dumontier a organisé la course Nationwide au fil des ans, c'est dans l'espoir d'attirer à Montréal une course de la Coupe Sprint, justement. Le promoteur a depuis constaté qu'un tel scénario ne se matérialisera pas avant plusieurs années, si jamais cela devait s'avérer le cas, NASCAR n'étant pas prête à accorder une nouvelle date ou à transférer l'une de ses courses actuelles.


Sur le même sujet

Pipeline: Montréal juge qu'Enbridge ne respecte pas les conditions

Montréal juge qu'Enbridge ne devrait pas être autorisée à réaliser son projet d'inversion de pipeline.

«Je veux que l'ÉTS soit un endroit où se créent beaucoup d'entreprises» - Pierre Dumouchel, directeur général

Édition du 13 Septembre 2014 | Anne Gaignaire

Plus de 17 000 diplômés, une centaine de programmes de formation, 7 600 étudiants, dont 2 000 aux cycles ...

OPINION Les secrets de la réussite du modèle ÉTS
Édition du 13 Septembre 2014 | Anne Gaignaire
Le Mille carré doré sur le mode de la séduction
Édition du 13 Septembre 2014 | Claudine Hébert
Daniel Boulud, un chef très présent
Édition du 13 Septembre 2014 | Claudine Hébert
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sans-fil: Wind vient-elle de sortir Québecor?

16/09/2014 | François Pouliot

BLOGUE. L'arrivée de nouveaux actionnaires chez Wind semble sonner le glas de l'expansion sans-fil. Vraiment?

Comment surmonter vos contrariétés au travail?

Une réunion qui s'éternise, un boss malcommode, un dossier si rébarbatif qu'on n'arrive jamais ...

Surendettement des ménages: Ottawa doit agir, dit le PDG de la Banque TD

Il y a 47 minutes

Le dirigeant de 67 ans, qui prendra sa retraite en novembre, s'inquiète de l'effet des bas taux sur l'endettement.