Négociations budgétaires avec le Congrès: la Maison Blanche «confiante»

Publié le 26/11/2012 à 16:16, mis à jour le 26/11/2012 à 16:17

Négociations budgétaires avec le Congrès: la Maison Blanche «confiante»

Publié le 26/11/2012 à 16:16, mis à jour le 26/11/2012 à 16:17

Par AFP

La Maison Blanche a affirmé lundi être "confiante" sur l'issue des négociations en cours avec le Congrès pour éviter une cure d'austérité forcée aux Etats-Unis, et a salué les déclarations de républicains sur la nécessité de davantage de recettes fiscales.


"Nous restons confiants sur le fait que nous pouvons parvenir à un accord" afin d'éviter le "mur budgétaire" qui menace la première économie mondiale début janvier 2013, a déclaré le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney.


M. Carney a révélé que M. Obama s'était entretenu au téléphone pendant le week-end avec le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, et le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid.


"Nous continuons à être optimistes quant à la possibilité de parvenir à une approche équilibrée", faite de coupes dans les dépenses mais aussi de nouvelles recettes fiscales, a insisté M. Carney.


"Il faut encore travailler", a-t-il toutefois souligné, en notant que "des travaux sont toujours en cours" entre l'exécutif et le Congrès, partiellement aux mains des adversaires républicains de M. Obama.


M. Carney a aussi salué lundi les déclarations de certains républicains qui se sont désolidarisés d'un "serment" de ne jamais augmenter les impôts aux Etats-Unis, un texte créé par l'influent conservateur Grover Norquist.


Ces déclarations sont "bienvenues, et nous espérons qu'elles représentent un changement de ton et d'approche vis-à-vis de ces problèmes, ainsi qu'une prise en compte du fait qu'une approche équilibrée à la réduction des déficits est la bonne", a développé le porte-parole.


Sur le même sujet

La Fed améliore ses prévisions de croissance économique aux É-U

Mis à jour le 17/12/2014 | AFP

La banque centrale américaine a relevé sa prévision de croissance économique et de chômage aux États-Unis pour 2014.

Raul Castro confirme le rétablissement des relations diplomatiques avec les États-Unis

17/12/2014 | AFP

«Cela ne veut pas dire que le (problème) principal, l'embargo économique, ait été résolu», a ajouté le président cubain.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

Voici quelques solutions fiscales pour atténuer l’impact de la hausse des frais de garde décrétée par Québec.

Poutine joue à la roulette russe

ANALYSE. La politique étrangère de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise économique.

Donner, ça se calcule

Édition de Novembre 2014 | Dominique Froment

Les dons spontanés, c'est bon pour le moral, mais ce n'est pas la meilleure façon de soutenir une ...