Négociations budgétaires avec le Congrès: la Maison Blanche «confiante»

Publié le 26/11/2012 à 16:16, mis à jour le 26/11/2012 à 16:17

Négociations budgétaires avec le Congrès: la Maison Blanche «confiante»

Publié le 26/11/2012 à 16:16, mis à jour le 26/11/2012 à 16:17

Par AFP

La Maison Blanche a affirmé lundi être "confiante" sur l'issue des négociations en cours avec le Congrès pour éviter une cure d'austérité forcée aux Etats-Unis, et a salué les déclarations de républicains sur la nécessité de davantage de recettes fiscales.


"Nous restons confiants sur le fait que nous pouvons parvenir à un accord" afin d'éviter le "mur budgétaire" qui menace la première économie mondiale début janvier 2013, a déclaré le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney.


M. Carney a révélé que M. Obama s'était entretenu au téléphone pendant le week-end avec le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, et le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid.


"Nous continuons à être optimistes quant à la possibilité de parvenir à une approche équilibrée", faite de coupes dans les dépenses mais aussi de nouvelles recettes fiscales, a insisté M. Carney.


"Il faut encore travailler", a-t-il toutefois souligné, en notant que "des travaux sont toujours en cours" entre l'exécutif et le Congrès, partiellement aux mains des adversaires républicains de M. Obama.


M. Carney a aussi salué lundi les déclarations de certains républicains qui se sont désolidarisés d'un "serment" de ne jamais augmenter les impôts aux Etats-Unis, un texte créé par l'influent conservateur Grover Norquist.


Ces déclarations sont "bienvenues, et nous espérons qu'elles représentent un changement de ton et d'approche vis-à-vis de ces problèmes, ainsi qu'une prise en compte du fait qu'une approche équilibrée à la réduction des déficits est la bonne", a développé le porte-parole.


Sur le même sujet

Les consommateurs donnent du tonus à la croissance américaine

30/07/2015

La croissance économique est moins forte que prévu au deuxième trimestre, mais reprend de la vigueur.

Maxime Bernier s'engage à protéger la gestion de l'offre

Le ministre d'État à l'Agriculture promet qu'Ottawa protégera intégralement le système de gestion de l'offre.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

La grande question Bombardier: à quand la rentabilité du CSeries?

30/07/2015 | François Pouliot

BLOGUE. La question que l'on s'apprête à grandement discuter: quand le CSeries deviendra-t-il rentable?

Desjardins au top 5 des banques les plus solides du monde

30/07/2015 | Yannick Clérouin

Desjardins perd 3 rangs, mais est la seule institution canadienne à figurer au top 5; la Royale est exclue du top 20.

Ça chauffe de plus en plus pour les pays émergents

Il y a 35 minutes

À l'ombre de la crise grecque, les pays émergents vivent une période trouble. L'inquiétude monte chez les observateurs.