Négociations budgétaires avec le Congrès: la Maison Blanche «confiante»

Publié le 26/11/2012 à 16:16, mis à jour le 26/11/2012 à 16:17

Négociations budgétaires avec le Congrès: la Maison Blanche «confiante»

Publié le 26/11/2012 à 16:16, mis à jour le 26/11/2012 à 16:17

Par AFP

La Maison Blanche a affirmé lundi être "confiante" sur l'issue des négociations en cours avec le Congrès pour éviter une cure d'austérité forcée aux Etats-Unis, et a salué les déclarations de républicains sur la nécessité de davantage de recettes fiscales.


"Nous restons confiants sur le fait que nous pouvons parvenir à un accord" afin d'éviter le "mur budgétaire" qui menace la première économie mondiale début janvier 2013, a déclaré le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney.


M. Carney a révélé que M. Obama s'était entretenu au téléphone pendant le week-end avec le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, et le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid.


"Nous continuons à être optimistes quant à la possibilité de parvenir à une approche équilibrée", faite de coupes dans les dépenses mais aussi de nouvelles recettes fiscales, a insisté M. Carney.


"Il faut encore travailler", a-t-il toutefois souligné, en notant que "des travaux sont toujours en cours" entre l'exécutif et le Congrès, partiellement aux mains des adversaires républicains de M. Obama.


M. Carney a aussi salué lundi les déclarations de certains républicains qui se sont désolidarisés d'un "serment" de ne jamais augmenter les impôts aux Etats-Unis, un texte créé par l'influent conservateur Grover Norquist.


Ces déclarations sont "bienvenues, et nous espérons qu'elles représentent un changement de ton et d'approche vis-à-vis de ces problèmes, ainsi qu'une prise en compte du fait qu'une approche équilibrée à la réduction des déficits est la bonne", a développé le porte-parole.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

États-Unis: baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage

10/07/2014 | AFP

Les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont baissé plus que prévu.

100 millions d'Américains de plus et des occasions d'affaires

05/07/2014 | François Normand

ANALYSE. D'ici 2050, il y aura 100 millions d'habitants de plus aux États-Unis. Une croissance qui offre des occasions.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

BCE privatise Bell Aliant

BCE veut acheter la participation minoritaire de Bell Aliant.

10 choses à savoir mercredi

07:18 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Target lance «un fonds d'aide» auprès de ses fournisseurs, la classe moyenne des développeurs menacée, Wall Street monte

Comment déstresser votre équipe d'un coup, et pour longtemps?

BLOGUE. Le stress. C’est notre lot quotidien. Heureusement, il y a moyen d'en atténuer les effets néfastes.