Montréal, une métropole culturelle de la trempe de Berlin et Milan

Publié le 26/11/2012 à 07:27, mis à jour le 26/11/2012 à 07:30

Montréal, une métropole culturelle de la trempe de Berlin et Milan

Publié le 26/11/2012 à 07:27, mis à jour le 26/11/2012 à 07:30

Par La Presse Canadienne

Montréal n'est pas consciente de sa valeur selon Montréal métropole culturelle Photo: Bloomberg

Elle est ouverte et diversifiée, elle rayonne à l'étranger et accueille une jeunesse engagée. Son défaut? Elle n'est pas consciente de sa valeur, de son cran qui lui permet de se comparer à Berlin, Milan, Seattle et Boston. Elle s'appelle Montréal.


Pourtant, «Montréal est en marche accélérée, et elle est loin d'être à genoux», résume Manuela Goya, secrétaire générale du comité de pilotage de Montréal Métropole culturelle, qui se réunit lundi pour un bilan de mi-parcours.


En 2007, ce comité sur lequel siègent actuellement des personnalités politiques des milieux municipal, provincial et fédéral, ainsi que des représentants des milieux culturel et des affaires, a lancé un plan d'action échelonné sur dix ans et visant à faire de Montréal une métropole culturelle.


Dans l'élan, le projet du Quartier des spectacles a été lancé et le visage de la Place-des-Arts a été transformé. Les rayons des bibliothèques publiques ont été regarnis, tant de livres numériques que d'exemplaires papier.


Le but du projet, comme l'explique Mme Goya, était de «créer des conditions favorables à l'éclosion des talents», et ce, au moyen d'engagements et de visions organisés, destinés à faire de Montréal une métropole culturelle.


Le vrai bilan se fera dans cinq ans, date butoir de nombreux projets, notamment de la deuxième phase du Quartier des spectacles dans le secteur du parc Émilie-Gamelin, situé au coin des rues Berri et Sainte-Catherine. Quand même, Mme Goya s'émerveille devant le foisonnement de la culture et des arts, qui l'a impressionné dès son arrivée à Montréal depuis la Roumanie il y a 30 ans.


«La ville est ouverte, diversifiée. Il n'y a pas de clivage, et ça nous permet de rayonner à l'étranger», observe-t-elle avant de décliner la pluralité montréalaise qu'elle dit observer dans les institutions, mais également dans les types d'implication en culture.


Sur le même sujet

Et les entreprises les plus innovantes sont...

02/12/2015

Elle figure parmi les 10 entreprises les plus innovantes, selon 1500 cadres dirigeants.

Vieux-Port de Montréal : il est temps de se mettre au travail !

Édition du 23 Juillet 2015 | René Vézina

Boston revient de loin et pourrait servir d’inspiration à Montréal.

À la une

Pourquoi les vedettes techno flanchent-elles ?

BLOGUE. C'est au tour des chouchous techno de revenir sur terre. Le dégonflement de cette bulle est sain.

Rona: jouons aux échecs, et passons à l'attaque

ANALYSE. Acquisitions de fleurons: la meilleure défensive, c'est l'attaque. Or, nous manquons d'attaquants.

Immobilier : acheter des immeubles résidentiels ou commerciaux?

05/02/2016 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. Liste d’éléments qui démystifie les différences majeures entre l’investissement résidentiel et commercial.