Molson Coors anticipe un trimestre difficile

Publié le 07/11/2012 à 14:43

Molson Coors anticipe un trimestre difficile

Publié le 07/11/2012 à 14:43

Par lesaffaires.com

Photo:Bloomberg

Molson Coors a prévenu les marchés que ses résultats dans le trimestre en cours seraient le plus difficiles de l’année avec des coûts plus élevés et un environnement économique morose.


Vers 14h30, l’action de Molson Coors Brewing perd 3,38 % à 41,74 $ US à la Bourse de New York.


Dans le premier mois du trimestre en cours, les ventes aux commerçants ont diminué à un rythme se situant dans une fourchette entre 5 % et 10 % au Canada. En Grande-Bretagne, le recul est supérieur à 10 %.


La prévision vient gâcher les résultats du troisième trimestre supérieur aux attentes. Le bénéfice par action est de 1,37 $ US, contre une prévision de 1,33 $ US. Le profit par action augmente ainsi de 20 %.


Les revenus atteignent la cible avec une croissance de 25 % à 1,2 G$. Le bénéfice net est supérieur de 1 M$ à 198,4 M$.


 


 

Sur le même sujet

J√©r√īme Ferrer retire ses produits des IGA

Édition du 22 Mars 2014 | Dominique Froment

J√©r√īme Ferrer retire ses produits des IGA √† cause de probl√®mes d'emballage

Le Canada doit libéraliser le lait, selon le Conference Board

Ottawa doit libéraliser la production laitière au Canada et permettre les exportations et les ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Édition du 12 Avril 2014 | Yannick Cl√©rouin

Comment constituer un portefeuille qui imiterait celui de Berkshire Hathaway, à l'image des FNB? Réponse à notre lecteur