Metro dépasse les attentes

Publié le 14/11/2012 à 08:12, mis à jour le 14/11/2012 à 09:56

Metro dépasse les attentes

Publié le 14/11/2012 à 08:12, mis à jour le 14/11/2012 à 09:56

Par Stéphane Rolland

Eric R. La Flèche, le pdg de Metro. Photo: Bloomberg

Metro maintient sa croissance, malgré un marché en maturité où a lieu une forte concurrence, notamment avec la présence croissante de Walmart. L’épicier québécois a dépassé les attentes des analystes au quatrième trimestre de son exercice 2012 terminé le 29 septembre.


Le bénéfice par action atteint 1,24$. Les analystes interrogés par Bloomberg attendaient un bénéfice de 1,18$.


« Nous sommes très satisfaits de nos bons résultats au quatrième trimestre et pour l'exercice financier 2012, obtenus grâce à une excellente exécution par nos équipes, le contrôle de nos coûts et nos investissements constants dans notre réseau, commente Eric R. La Flèche. Bien que nous nous attendons à une concurrence soutenue en 2013, nous continuerons de miser sur nos stratégies axées sur nos clients afin de poursuivre notre croissance. »


Metro a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires et de ses profits. Certains éléments ont amplifié cette progression : un trimestre contenant une semaine de plus que la période comparable, l’acquisition d’Adonis et la participation dans Alimentation Couche-Tard.


Le chiffre d’affaires de Metro a augmenté de 11,1% à 2,943 G$. En excluant la semaine supplémentaire, les revenus ont été plus élevés de 2,5% par rapport à la période précédente.


L’acquisition des magasins Adonis et de leur distributeur Phoenicia ont contribué pour 63,3 M$ au revenus du quatrième trimestre. Les ventes des magasins comparables, pour leur part, sont en progression de 1,1%.


Le bénéfice net est en progression de 75,9% à 145,1 M$. Le bénéfice avant intérêt, impôt et amortissement (BAIIA) monte de 47,7%.


Metro a aussi indiqué que sa participation dans Alimentation Couche-Tard est moins importante après que l’opérateur de dépanneur a émis 7,3 millions d’actions pour financer l’acquisition de Statoil Fuel & Retail. La participation passe ainsi de 11,6% à 11,1%.


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Vitrine du détail: Jean-Paul Fortin vise l'Ontario

Édition du 01 Novembre 2014 | Valérie Lesage

Rénovation, rajeunissement, expansion : le détaillant de chaussures Jean-Paul Fortin passe le cap des 50 ans en ...

Les ventes au détail ont diminué de 0,3% en août

Les ventes au détail ont diminué de 0,3% en août pour s'établir à 42,4 milliards $, a ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le meilleur véhicule pour s'enrichir à long terme

Mis à jour le 31/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Ce n’est pas parce que le marché boursier fracasse des records qu’il est nécessairement cher.

Les bienfaits d’un portefeuille nord-américain

BLOGUE. Pour réduire le risque et bonifier le rendement, une solution consiste à bâtir un portefeuille nord-américain.

Les gentils Américains

Les Américains sont en général affables, mais le système fiscal du pays de l'Oncle Sam est envahissant.