Les trucs d'une reine du jeu

Publié le 31/07/2008 à 00:00

Les trucs d'une reine du jeu

Publié le 31/07/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker

" À une table de poker, je ne suis plus la même, dit-elle. Je suis terriblement excitée à l'idée de gagner. Personne n'a intérêt à se mettre en travers de mon chemin. " Une attitude si agressive qu'on a surnommé la joueuse " No Mercy ".


Elle révèle quelques-uns des trucs qu'elle utilise pour dérouter ses adversaires.


Inventer une histoire qui se tient


Tout bluff repose sur une histoire crédible au point d'in?uencer les pensées de votre interlocuteur, voire ses décisions. " Pour qu'une histoire soit crédible, il faut que vous y croyiez vous-même dur comme fer, dit Isabelle Mercier. Alors, vous aurez une chance d'être convaincant. " Son premier bluff, elle l'a fait à 14 ans. Serveuse dans un restaurant de Victoriaville, elle avait oublié d'indiquer qu'elle ne voulait pas travailler la nuit du Nouvel An. Elle s'est dit qu'un simple appel la veille pour se déclarer malade ne suf?rait pas à corriger le tir. " Une semaine avant, je me suis fait bander la jambe et me suis montrée un peu partout avec mes béquilles, raconte-t-elle, une lueur de malice dans les yeux. Quand mon patron m'a vue dans cet état, il n'a pas insisté. "


Rester impassible


Autant que possible, il faut rester imperturbable quand on bluffe. Si on tremble, rougit ou transpire, l'interlocuteur va tout de suite se méfier.


Adoptez le poker face, un visage qui ne laisse rien paraître de vos émotions. L'important est de se contrôler, en particulier d'éviter de trop cligner des yeux, de gesticuler plus que d'habitude ou de respirer plus vite. Zen !


" René Angélil est un champion du poker face, dit-elle. Il peut rester des heures assis à une table de poker en restant très discret. " Une technique payante : en décembre 2007, le mari de Céline Dion a remporté 1,3 million de dollars américains dans un tournoi de Texas Hold'em sans limite au Caesars Palace de Las Vegas.


Savoir s'amuser


Halte aux scrupules : si vous bluffez, allez-y carrément, ne reculez jamais. Mieux, prenez-y plaisir. " Gagner, c'est la plus grande sensation du monde après l'orgasme. Quoique, ça dépend des orgasmes... " blague la championne de poker. Il faut s'amuser quand on bluffe. " Le truc, c'est de ne pas se prendre trop au sérieux et d'adopter une attitude à la limite de la provocation ", explique-t-elle. Guy Laliberté a eu le culot de s'installer à une table de champions en posant à côté de lui le livre Poker for Dummies. Joueur de haut niveau, le fondateur du Cirque du Soleil s'est classé quatrième d'un tournoi du World Poker Tour 2007 au Bellagio de Las Vegas, un rêve de bien des joueurs professionnels.


Prendre l'initiative


Si votre interlocuteur a l'occasion de réfléchir à ce que vous lui dites, vous êtes en danger. Il faut donc mener votre bluff tambour battant.


Pour déconcentrer leurs vis-à-vis, certains adoptent un comportement excentrique ou portent une tenue sexy. " Moi, il m'arrive de chanter ou même de danser pour empêcher les autres de se concentrer ", raconte Isabelle Mercier.


Avoir des talents de comédien constitue donc un avantage. " Patrick Bruel est tellement extraverti qu'il est impossible de deviner ses véritables émotions quand il joue ", dit-elle, admirative. Résultat : en 1998, l'acteur et chanteur français a remporté un bracelet des Séries mondiales à Las Vegas.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.