Les Rémillard s'offrent un complexe de villégiature de 500 M$ à la Barbade

Publié le 17/12/2009 à 13:54

Les Rémillard s'offrent un complexe de villégiature de 500 M$ à la Barbade

Publié le 17/12/2009 à 13:54

Par Dominique Froment

Le projet initié en 2006 par un autre promoteur a connu des ratés. Photo : DR

La famille Rémillard, propriétaire de l'entreprise qui a acquis l'ex-TQS, devenue V, allongera 500 millions de dollars pour relancer un chic complexe de villégiature à la Barbade, a appris Les Affaires.


" Nous finalisons les détails du contrat. Les travaux devraient reprendre pendant les premiers mois de 2010 ", a confirmé André Marier, directeur de projet chez Corporation Maybach, la société de Lucien Rémillard et de ses fils Maxime et Julien, qui est engagée dans la transaction. Maybach deviendra le seul actionnaire du complexe.


Le projet, initié en 2006 par un autre promoteur, a connu des ratés et la construction a été interrompue en février, alors que l'immeuble venait tout juste de sortir de terre.


Selon M. Marier, le projet compte 35 villas de 15 millions chacune et un hôtel Four Season de grand luxe d'une centaine de chambres. Le journal local, Barbados Advocate, affirme que le célèbre compositeur de comédies musicales britannique Andrew Lloyd Webber (Jésus Christ Superstar, Evita, Cats et Le Fantôme de l'opéra) a déjà acheté sa villa.


La famille Rémillard détient l'Hôtel St-James, à Montréal, et RCI Environnement, qui possède des sites d'enfouissement de déchets.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La vague des micro-distilleries frappe la Belle Province

Édition du 12 Janvier 2019 | Daniel Germain

Aujourd'hui, on trouve une dizaine de vodkas québécoises et trois fois plus de gins made in Quebec.

CGI, l'effet du «shutdown» américain dans la mire

Washington représente 12,7% des revenus de CGI, mais la majorité des contrats sont de nature essentielle.

Le «shutdown» pèse sur l'économie américaine

11:36 | AFP

Aucune solution immédiate n’apparaît pour mettre un terme à la fermeture partielle des administrations.