Les légumes «Géant Vert» changent de propriétaire

Publié le 03/09/2015 à 16:08

Les légumes «Géant Vert» changent de propriétaire

Publié le 03/09/2015 à 16:08

Par AFP

Le groupe agro-alimentaire américain General Mills a annoncé jeudi la vente de ses marques de légumes surgelés et en conserve «Green Giant» (Géant Vert) et Le Sueur à son concurrent B&G Foods.


La transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année. Elle prévoit que B&G Foods paye environ 765 millions de dollars à General Mills, et lui laisse des licences d'exploitation pour «Green Giant» en Europe et sur certains marchés à l'exportation, précise le communiqué. 


Les activités cédées représentent 585 millions de dollars de chiffre d'affaires annuel.


General Mills, propriétaire notamment des céréales Cheerios, des glaces Häagen Dazs et des yaourts Yoplait, explique que l'opération rentre dans le cadre d'efforts pour recentrer son portefeuille et ses ressources «sur les marques, catégories et marchés géographiques qui ont les meilleures opportunités de croissance». 


Green Giant pourrait pour sa part bénéficier de davantage d'attentions chez son nouveau propriétaire, qui lors d'une téléconférence avec des analystes a promis de consacrer «des ressources importantes pour stabiliser et revitaliser les ventes, et regagner des parts de marché», notamment en doublant les dépenses de marketing. 


Tout en reconnaissant que la marque a connu des difficultés ces dernières années, la direction de B&G Foods a assuré aux analystes qu'elle conservait «de bonnes opportunités de croissance» sur le marché des légumes surgelés et en conserve, qui représente 6 milliards de dollars de ventes par an aux États-Unis. 


À Wall Street, l'action General Mills prenait 1,46% à 57,65 dollars en milieu d'après-midi, tandis que B&G Foods grimpait de 9,95% à 33,48 dollars.

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Pourquoi la Bourse est-elle si résiliente?

BLOGUE. Le S&P 500 s'offre son meilleur trimestre depuis 2013. Un stratège partage les raisons de rester optimistes.

Dans les petits pots, les meilleures idées

04/05/2017 | Anne-Marie Tremblay

PME DE LA SEMAINE. Le combat d’une PME de Sorel-Tracy contre des multinationales.

À la une

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.

La valeur du portefeuille hydrocarbures de la Caisse a diminué sur sept ans

Sa valeur a diminué de 3 milliards $ depuis au moins sept ans.