Le moral des ménages américains tombe à un plus bas en août

Publié le 31/08/2018 à 11:12

Le moral des ménages américains tombe à un plus bas en août

Publié le 31/08/2018 à 11:12

Par AFP

[Photo: 123rf]

La confiance des consommateurs aux États-Unis s’est détériorée moins que prévu en août, tombant toutefois à son plus bas niveau depuis janvier, selon l’Université du Michigan qui a publié vendredi son estimation définitive.


L’indice s’est établi à 96,2 points contre 95,3 points estimés à la mi-août et contre 95,5 points anticipés par les analystes pour la totalité du mois d’août. 


En juillet, il s’était hissé à 97,9 points.


« Bien qu’il y ait eu un léger rebond à la fin du mois d’août, le moral des consommateurs demeure à son plus bas niveau depuis janvier », commente Richard Curtin, l’économiste en chef, cité dans un communiqué, soulignant que l’essentiel du déclin enregistré en août est à imputer à la dégradation de la perception des conditions économiques actuelles.


Le sous-indice portant sur les conditions actuelles a en effet perdu 3,6 points pour s’établir à 110,3 points, soit son plus bas niveau depuis novembre 2016.


« Ces résultats contrastent nettement avec des enquêtes (d’opinion) récentes qui étaient très positives sur la croissance de l’économie nationale », note Richard Curtin, qui pointe notamment du doigt la hausse des taux d’intérêt.


En revanche, le sous-indice relatif aux attentes économiques s’est maintenu en août à 87,1 points après 87,3 points en juillet. 


L’Université du Michigan souligne que cet optimisme en l’avenir s’explique principalement par « les revenus à venir et la certitude sur l’emploi ».


« Alors que les attentes relatives aux salaires et les gains en termes d’emploi demeurent solides, le taux d’inflation anticipé s’est aussi hissé à son plus haut niveau en quatre ans », note néanmoins Richard Curtin.


Il explique que l’accélération de l’inflation s’explique non seulement par la hausse des taxes douanières sur les biens, mais aussi par des attentes de croissance économique robuste.


Les chiffres de l’inflation pour le mois d’août n’ont pas encore été communiqués, mais celle-ci a grimpé en juillet sur un an à son plus haut niveau depuis six ans, à 2,3 %, selon l’indice PCE publié jeudi par le département du Commerce.


Elle était de 2,2 % en mai et juin.


 


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Lendemain de veille pour l'économie américaine en 2019?

12/12/2018 | AFP

Cette «économie Boucle d'or», ni trop chaude ni trop froide, commence à montrer des fragilités...

Le déficit commercial grimpe au Canada comme aux États-Unis

De part et d'autre de la frontière canado-américaine, le déficit commercial a gagné du terrain en octobre.

À la une

Vidéotron vend sa filiale 4Degrés Colocation

18/12/2018 | Denis Lalonde

Vidéotron vend 4Degrés Colocation à la société américaine Vantage Data Centers pour un montant de 259M$.

Trump fait pression sur la Fed, qui devrait faire la sourde oreille

18/12/2018 | AFP

La Réserve fédérale devrait faire la sourde oreille à une mise en garde de Donald Trump et relever ses taux d'intérêt.

Le pétrole chute de 6,6% à New York, à son plus bas en 15 mois

18/12/2018 | AFP

La production d'or noir atteint des niveaux records en Russie et aux États-Unis alors que la demande s'essouffle.