Le Brésil rejette l'idée d'une Organisation de l'environnement

Publié le 16/02/2012 à 14:27

Le Brésil rejette l'idée d'une Organisation de l'environnement

Publié le 16/02/2012 à 14:27

Par AFP

Le Brésil a rejeté jeudi l'idée française de créer une Organisation mondiale de l'Environnement, estimant qu'il ne fallait pas isoler l'environnement de ses volets économiques et sociaux dans la perspective d'un développement durable.


La France souhaite débattre de cette proposition lors du sommet de l'ONU sur le développement durable, dit Rio+20, qui se tiendra en juin à Rio de Janeiro, avec l'ambition de favoriser une croissance verte et sociale de la planète.


"La majorité des pays en développement pensent que, si on crée une nouvelle structure de gouvernance (mondiale), elle devra se concentrer sur le développement durable" de la planète et prendre en compte les volets sociaux et économiques et pas seulement environnementaux, a dit le chef négociateur du Brésil pour Rio+20, André Correa do Lago, lors d'une conférence téléphonique.


"Nous estimons qu'isoler l'environnement avec une Organisation mondiale de l'environnement" serait "revenir en arrière", a-t-il insisté.


Selon la France, une centaine de pays appuient l'idée d'une nouvelle institution de l'ONU consacrée à l'environnement, estimant que les organisations actuelles manquent, se superposent et ont peu de force politique.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Après le Mondial, quel sort attend l'économie du Brésil?

27/06/2014

La Coupe du monde ajoutera 15 milliards au PIB du Brésil, mais l'économie risque une sévère gueule de bois.

Rio de Janeiro: Services «bancaires» au soleil

14/06/2014 | Matthieu Charest

Le Brésil est au 11e rang des partenaires commerciaux du Québec, selon le ministère des Relations ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

CAE achète une division de Bombardier

Il y a 10 minutes | Denis Lalonde

CAE achète la division Formation à l’aviation militaire de Bombardier pour un montant de 19,8 millions de dollars.

Retraite avant 65 ans: vous n'y croyez plus

Même que 18% des Canadiens prévoient travailler au-delà de 70 ans.

Quel est l'atout secret d'Ubisoft pour fidéliser ses employés?

BLOGUE. La guerre des talents est aujourd'hui féroce, surtout entre studios de jeux vidéos. Mais Ubisoft a une astuce.