Lac-Mégantic, un nouveau souffle

Offert par Les Affaires

Publié le 06/07/2018 à 06:00

Lac-Mégantic, un nouveau souffle

Offert par Les Affaires

Publié le 06/07/2018 à 06:00

Par Daniel Germain

« Les citoyens sont les coconcepteurs du nouveau ­centre-ville. » – Stéphane ­Lavallée, ancien directeur du Bureau de reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic. [Photo: Jérôme Lavallée]

Se relever d'une telle catastrophe ferroviaire prend du temps. Cela ne fait que 5 ans aujourd'hui. Et pourtant, dans son malheur incommensurable, Lac-Mégantic profite d'une occasion unique de relance. De nombreux projets ont en effet été mis en branle dans la foulée de la tragédie. Certains d'entre eux ont le potentiel d'insuffler un nouveau dynamisme à la région. Ils pourraient aussi inspirer d'autres régions en matière de participation citoyenne, d'efficacité énergétique, d'entrepreneuriat, de sécurité civile et de santé publique.


Depuis ce 6 juillet 2013 qui a coûté la vie à 47 personnes, la ville est le théâtre d'expériences à échelle réelle où décideurs, acteurs socioéconomiques et citoyens redéfinissent les assises de leur localité. Étant donné la nature de la catastrophe, les valeurs sur lesquelles l'administration municipale a voulu rebâtir le coeur de Mégantic, et auxquelles a adhéré une bonne partie de la population, se sont vite imposées.


«La Ville voulait valoriser la participation citoyenne, l'acceptabilité sociale et, bien sûr, l'environnement, par la promotion des énergies renouvelables. Colette Roy Laroche [mairesse au moment de l'événement, jusqu'à l'automne 2015] tenait à ces principes», raconte Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic depuis l'automne dernier, qui se revendique de cette même vision.


Celle-ci s'est traduite en 2014 par une vaste démarche de participation citoyenne baptisée «Réinventer la ville». Durant 15 mois, une quinzaine d'activités publiques ont été mises en place afin que la population contribue à l'élaboration d'un plan d'aménagement et de reconstruction. Certaines assemblées organisées dans le cadre de cette initiative ont attiré des centaines de participants.


L'une de ces activités, la Charrette d'architecture et de design, est depuis devenue annuelle. Elle met à contribution des professionnels et des étudiants de l'École nationale supérieure d'architecture de Lyon et de la Faculté d'architecture de l'Université Laval qui explorent, avec les citoyens, des concepts d'aménagement urbain.


Relever le taux de mobilisation


«Les citoyens sont les coconcepteurs du nouveau centre-ville», affirme Stéphane Lavallée, un expatrié de la région rentré au bercail après l'accident. L'ancien éditeur du Groupe Les Affaires a joué un rôle prépondérant dans l'opération «Réinventer la ville». Il en est ressorti un plan d'action et, pour le mettre en oeuvre, le Bureau de reconstruction, dirigé par l'ex-journaliste jusqu'au printemps 2017.


Le défi consiste maintenant à relever le taux de mobilisation, selon la mairesse Mme Morin, dans la mi-trentaine. Après cinq ans de reconstruction, dont deux consacrés à la décontamination des sols, les résultats visibles restent modestes. Le centre-ville demeure en grande partie un vaste terrain vague, traversé par une rue à l'asphalte lisse et longé par de larges trottoirs de béton immaculé.


Sur les abords de cette artère principale, la rue Frontenac, ont poussé trois immeubles commerciaux carrés qui contrastent avec le style boomtown qui faisait jadis le charme de l'endroit. Comme témoins du passé, il ne reste plus que l'église avec son immense vitrail en ogive et la jolie gare patrimoniale.


On se demande si les années pourront insuffler un peu d'âme aux nouveaux édifices.


«Il y a des doutes sur le type d'aménagement et l'architecture retenus pour le nouveau centre-ville. Est-ce que ça vieillira bien ? Il faudra du temps pour s'approprier les lieux», croit Rémi Tremblay, qui dirige depuis plus de trois décennies l'Écho de Frontenac, le journal local dont les bureaux sont situés à un jet de pierre des nouvelles bâtisses...



Extrait de notre reportage
L'observatoire Mégantic




Lire aussi
Lac-Mégantic, des progrès en santé publique




image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Lac-Mégantic : des progrès en santé publique

Édition du 30 Juin 2018 | Daniel Germain

Lac-Mégantic s'est transformée en vaste laboratoire. Elle a notamment produit des progrès en matière de santé publique.

L'observatoire Mégantic

Édition du 30 Juin 2018 | Daniel Germain

Cinq ans après la catastrophe ferroviaire, la reconstruction de Lac-Mégantic représente un vaste champ d'expériences.

À la une

Mise à jour économique: 14G$ sur 5 ans pour l'investissement des entreprises

Mis à jour le 21/11/2018 | La Presse Canadienne

Les demandes du secteur des affaires ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd.

Le gouvernement fédéral viendra au secours des médias

Mis à jour le 21/11/2018 | La Presse Canadienne

Une enveloppe de 595 millions $ sur cinq ans est prévue pour aider le secteur à proie à des difficultés majeures.

Les points saillants de l'Énoncé économique de l'automne du gouvernement fédéral

Voici les points saillants de la mise à jour économique du ministre fédéral des Finances, Bill Morneau.